Protégé, que vous le vouliez ou non

 

Dans le genre outil qui ne vous donne pas le choix, Windows Defender, la solution de sécurité sauce Microsoft, se place là et bien là. Si vous êtes du genre "je n'ai pas besoin d'antivirus" ou si vous préférez ajouter un antivirus en particulier, vous voudrez certainement désactiver Windows Defender qui ne vous servira à rien ou fera doublon et bouffera des ressources pour pas grand-chose (même si les dernières versions de cet outil sont bien plus efficaces que les précédentes).

 

La Raymonde a ajouté un bouton pour désactiver la protection en temps réel dans ses paramètres de sécurité, manque de bol il est truqué, car si vous désactivez l'ensemble trop longtemps, il se réactivera sans rien vous demander. Un mauvais point qui se complète par des "envois d'échantillons" qui balancent sur les serveurs Microsoft tout ce que leur outil considère comme "malveillant". Cette partie peut par contre être désactivée sans revenir automatiquement.

 

Windows Defender [cliquer pour agrandir]




Les 84 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !