COMPTOIR

×

Hard du hard • Configurer Windows 10
Facile !

Le dessin plat pour tous

 

De nombreux utilisateurs, et pas forcément que des professionnels, avaient peur de ce Windows 10. Après la mauvaise expérience Windows 8 et un 8.1 qui a eu du mal à se faire une place face à Windows 7, tout le monde craignait une récidive d'OS pourri en attendant la version fonctionnelle. Au final, avec le programme Insider (même s'il n'a pas suivi les recommandations du public) la Raymonde a pu tester son système et améliorer les choses pour envisager une sortie correcte. Le 29 juillet, leurs serveurs ont été pris d'assaut et les plantages ont été nombreux, mais pour ceux qui ont réussi à installer leur machine (très souvent directement via un ISO plutôt qu'une mise à jour) le système semble stable et la majorité des pilotes sont fonctionnels. On n'est pas encore sur un système 100% fonctionnel, mais l'intégration devrait être bien plus rapide que pour ses prédécesseurs.

 

Il y a deux points qui faisaient toujours débat au sujet de ce nouvel arrivant. Tout d'abord l'interface, le flat design ne plaisant pas à tout le monde (même si Microsoft s'est bien reprise au niveau des icônes) et le menu démarrer n'offrant pas la même expérience que sous Windows 7. Et enfin, l'aspect tout connecté qui peut faire peur alors que des Loi Renseignement sont votées dans un monde qui hurle que la confidentialité est un droit qui ne doit pas être facilement bafoué. Au final, Microsoft s'en sort sur les deux tableaux, le menu démarrer est de retour et permettra de retrouver un semblant de l'ancienne expérience utilisateur et les options "connectées" peuvent être désactivées pour que le connaisseur puisse se sentir à son aise. Mme Michu prendra la chose comme elle vient et continuera de faire gagner de l'argent à la Raymonde sans le savoir, mais si elle ne le sait pas, où est le mal hein ?

 

DirectX 12 fera passer les joueurs sous Windows 10 (quand des jeux seront là), l'achat de machine en magasin fera que les gens s'y habitueront, l'offre de gratuité sur une année accélèrera la migration (surtout en juillet 2016) et Microsoft arrivera à faire passer son OS dans tous les foyers. Pourquoi ? Parce que cet OS n'a pas de concurrent valable. Pour passer sous Apple, il faut l'argent pour s'offrir la machine qui va avec, réapprendre à utiliser une nouvelle interface et espérer trouver les logiciels dont on a besoin. Passer sous Android ou ChromeOS est trop limitant en terme d'applications et s'offrir le luxe de passer sous GNU/Linux n'est pas au niveau de tous. Seule alternative, rester sous un "ancien" OS de Microsoft en espérant que leur support soit étendu, ce qui n'arrivera pas si la firme veut vraiment appuyer ce virage pris dans sa politique.

 

Au final, pour avoir voulu faire un OS connecté plus simple et facile d'accès, l'utilisateur un peu soucieux de l'utilisation de ses données, voulant avoir la main sur son OS et profiter des nouvelles fonctionnalités de Windows 10 devra bidouiller pas mal de points après l'installation et jongler entre trois comptes, avec pour écran d'accueil la page affichée à la suite. Belle simplification vous ne trouvez pas ?

 

Facile ! [cliquer pour agrandir]



Un poil avant ?

La démo Elemental est là en DX12

Un peu plus tard ...

Epson lance un nouveau modèle économique alléchant pour ses imprimantes

Les 84 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !