Classé confidentiel

 

La confidentialité est un sujet qui fait couler beaucoup d'encre. Malgré une politique plus que douteuse sur le sujet, Microsoft a réussi à faire passer la pilule alors que l'utilisateur est épié de nombreuses façons sur ce nouvel OS. Voici comment vous pourrez vous offrir un peu de liberté en quelques clics.

 

Classé confidentiel [cliquer pour agrandir]Classé confidentiel [cliquer pour agrandir]Classé confidentiel [cliquer pour agrandir]

 

Un tour dans le menu "Paramètres" du menu démarrer vous permettra d'accéder à la majorité des options réglables à ce sujet. Dans le menu "Confidentialité", vous trouverez un onglet général qui comprend entre autres deux outils de Microsoft qui ont fait bondir les connaisseurs. Tout d'abord, chaque compte a un identifiant de publicité que Microsoft peut utiliser via toutes ses applications, c'est ici que vous pourrez partiellement le désactiver (voir la partie Publicité intégrée de l'article). En suite, Microsoft se donne le droit d'analyser vos écrits pour vous aider dans votre recherche et mieux vous connaitre. L'usage des keyloggers (outils qui enregistrent la frappe au clavier) étant du domaine des pirates et autres escrocs du web, en trouver un en natif dans un système d'exploitation peut sembler exagéré et nombreux sont ceux qui se sentiront plus à l'aise une fois ce dernier désactivé. C'est aussi ici que cela se fera.

 

Dans "Voix, entrée manuscrite et frappe" vous trouverez des options essentielles pour Cortana. Pour que l'assistant informatique soit plus réactif, il vous sera proposé que vos microphones, contacts, écritures manuscrites ou au clavier soient étudiés pour apprendre à mieux vous connaitre. En ce siècle où le catalogage des humains est banalisé, Microsoft a l'air de trouver la chose normale, mais ceux qui ne le voient pas du même oeil pourront désactiver l'option.

 

De la même façon, de nombreuses applications tournent en arrière plan et ont accès à vos webcam et microphone, il pourrait être bon de les désactiver et de leur refuser cet accès, quitte à le réactiver au besoin. Etre maître de sa machine est un point important dans son utilisation, offrir de sa liberté par besoin de "facilité" n'est pas une chose à encourager. La Raymonde semble pourtant largement pratiquer la chose, nous préférons vous mettre en garde à ce sujet. Une fois avertis, vous ferez votre choix à ce sujet.

 

Cortana [cliquer pour agrandir]Cortana [cliquer pour agrandir]Cortana [cliquer pour agrandir]

 

Autre outil toujours actif et très intrusif de par son utilisation, Cortana. Le super assistant a besoin d'en savoir beaucoup sur vous et s'intègre à peu près partout dans le nouvel OS de Microsoft. Il faudra donc aller bricoler ses paramètres pour éviter de trop en dévoiler ou ne pas trop être ennuyé par ses propositions. Pour cela, vous n'avez qu'à taper "Paramètres de Cortana" dans l'outil de recherche de la barre des tâches et vous trouverez de quoi améliorer votre expérience avec cet ersatz de "Her". Vous pourrez aussi accéder aux paramètres de Bing (si vous êtes connecté). Enfin, si vous n'aimez pas la nouvelle barre de recherche intégrée à la barre des tâches, sachez que vous pouvez modifier son apparence en faisant un clic droit sur cette même barre et en modifiant l'option "Rechercher". Cette dernière vous permettra de diminuer l'outil de recherche ou de carrément le faire disparaitre.



Les 84 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !