• Ryzen 7 5800X3D

Comment se positionne le dernier né au sein de la gamme Ryzen actuelle ? À noter que si AMD n'a pas officiellement communiqué sur une baisse de prix, ces derniers ont en réalité été adaptés à la nouvelle concurrence d'Intel avec sa génération 12. Nous avons donc décidé d'indiquer ces valeurs officieuses dans le tableau suivant. 

 

RéférenceCœurs / ThreadsFréquence maX.Cache L3TDPtarif
R9 5950X 16 / 32 4,9 GHz 64 Mo 105 W 599 $
R9 5900X 12 / 24 4,8 GHz 64 Mo 105 W 449 $
R7 5800X3D 8 / 16 4,5 GHz 96 Mo 105 W 449 $
R7 5800X 8 / 16 4,7 GHz 32 Mo 105 W 349 $
R7 5700X 8 / 16 4,6 GHz 32 Mo 65 W 299 $
R7 5700G 8 / 16 4,6 GHz 16 Mo 65 W 295 $
R5 5600X 6 / 12 4,6 GHz 32 Mo 65 W 235 $
R5 5600 6 / 12 4,4 GHz 32 Mo 65 W 199 $
R5 4500 6 / 12 4,1 GHz 8 Mo 65 W 129 $

 

Pour ce test, AMD nous a fait parvenir son nouveau processeur, le Ryzen 7 5800XD. Il reprend logiquement les dimensions exactes des CPU de cette gamme, seule la sérigraphie permettant de différencier les puces entre elles, dont le fameux 3D accolé au traditionnel suffixe X. La face arrière comprend toujours les 1331 pins destinées au socket AM4.

 

Ryzen 7 5800X3D face avantRyzen 7 5800X3D face arrière

Ryzen 7 5800X3D recto et verso

 

Voyons ce que CPU-Z peut nous apprendre de plus sur ce processeur. Le TDP officiel est toujours fixé à 105 W comme pour le 5800X, mais les concepteurs de CPU ont tendance à tordre sérieusement le cou à cette notion. AMD utilise d'ailleurs depuis Zen 2 la notion de PPT (Package Power Tracking), qui correspond au seuil de puissance électrique fournie par le socket, et qui sera dans ce cas de 142 W. Côté L3, on retrouve bien les 96 Mo inclus dans l'unique CCD. Au repos, la fréquence se stabilise à 3,6 GHz. Sous charge modérée, nous avons été capables de visualiser 4,55 GHz, soit légèrement plus que les 4,5 GHz annoncés. Sous charge sévère (Cinema 4D), la fréquence baisse légèrement pour se stabiliser à 4,3 GHz.

 

Fréquences du Ryzen 9 5800X3D [cliquer pour agrandir]

Fréquences Ryzen 7 5800X3D 

Si du côté bleu, la fréquence varie selon le nombre de cœurs sollicités, et ce sous le régime de divers boost devant respecter des limites de consommation et/ou température, du côté rouge c'est légèrement différent. Ainsi, la fréquence réellement appliquée va dépendre là aussi de limites de consommation et/ou température, mais ne sera pas figée à une valeur imposée pour un certain nombre de cœurs sollicités. Ainsi, selon le type de tâches à accomplir, la fréquence effective des cœurs en activité pourra varier plus ou moins largement. Nous avons donc décidé de comparer ici les 5800X et 5800X3D, afin de vérifier le différentiel réel de fréquence entre ces 2 versions à 8 coeurs, et ce sous une charge lourde (une boucle réalisant des divisions flottantes au moyen de l'utilitaire stress sous Linux). Au bout de 70 secondes (afin de limiter les variations dues à un potentiel boost trop court), nous échantillonnons 30 mesures de fréquences (des cœurs utilisés) espacées de 200 ms entre chaque, puis reportons la médiane des maxima obtenus. Nous répétons l'opération complète à chaque changement du nombre de threads sollicités.

Avec un nombre de threads faible, le Ryzen 9 5800X dispose de 300 MHz d'avance sur le nouveau venu et ses 96 Mo de L3, pour autant l'écart se réduit au fur et à mesure, pour passer légèrement sous les 200 MHz à partir de 12 threads. Au-delà, l'écart se stabilise à ce niveau entre les 2 processeurs.  

 

 

Finissons par un point qui en décevra certains : il ne sera pas possible de modifier librement les fréquences et tensions de fonctionnement de ce processeur, tout du moins c'est la consigne passée officiellement par AMD (et qui devrait être globalement suivie par les fabricants de cartes mères), les coefficients multiplicateurs du 5800X3D étant bloqués. L'augmentation de la fréquence du bus reste une technique de contournement, il est toutefois difficile d'imaginer aller très loin par ce biais, vu les instabilités que génère la méthode et ce d'autant plus que ce nouveau design pour le die engendre une dissipation thermique plus compliquée, comme vous pourrez vous en rendre compte page 8. On peut imaginer que c'est ce dernier point qui a contraint les rouges à ce bridage, alors qu'ils ont habituellement une politique ouverte à ce niveau. À noter tout de même que l'overclocking mémoire restera possible sur cette puce.

 

 

• Core i9-12900KS

Intel nous a de son côté fait parvenir un Core i9-12900KS, soit le nouveau fleuron de sa 12e génération. Voici un bref rappel de son positionnement au sein de la gamme (le tableau ci-dessous n'est pas exhaustif). 

 

RéférenceCœurs / Threads

E-Core Boost max

P-Core Boost Max Turbo Boost Max 3.0Cache L3Max Turbo Powertarif
i9-12900KS 8P + 8E / 24 4,0 GHz 5,2 GHz 5.5 GHz 30 Mo 241 W 739 $
i9-12900K 8P+8E / 24 3,9 GHz 5,1 GHz 5,2 GHz 30 Mo 241 W 589 $
i9-12900KF 8P+8E / 24 3,9 GHz 5,1 GHz 5,2 GHz 30 Mo 241 W 564 $
i9-12900F 8P+8E / 24 3,8 GHz 4,6 GHz 5,1 GHz 30 Mo 202 W 494 $
i7-12700K 8P+4E / 20 3,8 GHz 4,9 GHz 5,0 GHz 25 Mo 190 W 409 $
i7-12700KF 8P+4E / 20 3,8 GHz 4,9 GHz 5,0 GHz 25 Mo 190 W 384 $
i5-12600K 6P+4E / 16 3,6 GHz 4,9 GHz - 20 Mo 150 W 289 $
i5-12600KF 6P+4E / 16 3,6 GHz 4,9 GHz - 20 Mo 150 W 264 $
i5-12600 6P / 12 - 4,8 GHz - 18 Mo 117 W 233 $
i5-12400F 6P / 12 - 4,4 GHz - 18 Mo 117 W 174 $

 

Il reprend sans surprise les mensurations des autres puces de 12e génération.  La face arrière comporte les 1700 points de contact du dernier socket Intel, nous avouons bien volontiers ne pas les avoir comptés.

 

Core i9-12900KS face avantCore i9-12900KS face arrière

Core i9-12900KS recto et verso

 

Que nous apprend CPU-Z sur le nouveau vaisseau amiral des Bleus ? Le TDP reporté est de 150 W, soit 25 de plus que le 12900K. Rappelons toutefois que cette valeur correspond sur cette génération, à l'enveloppe thermique à la fréquence de base, qui n'est jamais appliquée (sauf conditions extrêmes) sur les modèles K. Il faudra donc composer en réalité avec 241 W au maximum, comme son petit frère. Côté configuration, on retrouve celle du 12900K, avec d'un côté 8 cœurs dédiés à la performance et disposant d'Hyper-Threading permettant de doubler le nombre de processus prise en charge simultanément, à 16 en tout. Les 8 autres cœurs dits "efficients" en sont dépourvus, ce qui conduit à ce drôle d'attelage hétérogène de 24 threads pour 16 coeurs. Ils se partagent un cache L3 de 30 Mo en tout. Au repos, la fréquence chute à 400 MHz. En ne sollicitant qu'un seul cœur, elle peut atteindre 5,5 GHz lorsque le processus est affecté au meilleur d'entre eux. Enfin, en charge soutenue sur tous les cœurs, la fréquence peut atteindre 5,2 GHz, mais en pratique elle va plutôt osciller aux environs de 5 GHz, voire moins selon le type de charge. Cette vue est toutefois très parcellaire, puisque limitée au seul premier coeur avec CPU-Z.

 

Fréquences Core i9-12900KS [cliquer pour agrandir]

Fréquences CPU-Z Core i9-12900KS

 

En utilisant cette fois HWiNFO64, il est possible de visualiser le fonctionnement global du processeur. Les cœurs performance vont en pratique adopter une fréquence oscillant entre 5,2 GHz et 4,4 GHz. Ceux efficients voient quant à eux une fréquence maximale en charge lourde, fixée à 4 GHz, soit 100 MHz de mieux que sur le 12900K.

 

Core i9-12900KS : fréquences en charge soutenue

Fréquences du Core i9-12900KS via HWiNFO64

 

En utilisant toujours HWiNFO64, intéressons-nous à présent aux limites de températures, point crucial de ce CPU, comme vous allez le constater. En utilisant notre Noctua NH-U12A, pas le refroidisseur le plus performant dans l'absolu, mais qui fait tout de même partie des meilleurs en air cooling, 3 cœurs excèdent les 95°C en usage soutenu, un atteint même la température critique de 99°C, conduisant à un throttling. Clairement, ce processeur n'est pas à mettre entre toutes les mains, sachant que nous sommes dans une saison plutôt clémente pour les températures, en pleine canicule, le refroidissement en sera d'autant plus difficile. C'est un élément à prendre en considération avant acquisition, pour tirer le meilleur parti de ce processeur, il faudra impérativement opter pour un refroidisseur très (très) performant.

 

Throttle température Core i9-12900KS [cliquer pour agrandir]

Impact de la température sur le Core i9-12900KS via HWiNFO64

 

  Voilà, c'est terminé pour cette partie, passons au protocole de tests page suivante.



Les 52 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !