• Tests synthétiques

Nous débutons nos tests synthétiques par AIDA64 et ses outils de "bande passante mémoire" dans un premier temps. La configuration retenue pour les processeurs est pour rappel la suivante : 3200 MHz en Dual Ranked. Du côté des débits, les Ryzen 5000 ne changent pas la donne par rapport à leurs prédécesseurs. Pour rappel concernant Zen 2 et 3, si un seul CCD est présent au sein du packaging processeur, alors la bande passante est réduite en écriture, puisque les liens hyper-transport utilisés à cet effet se limitent à 16 octets par cycle dans ce sens, contre le double dans l'autre. Les modèles à 2 CCD n'ont pas ce comportement, car le cumul des liens de ces derniers, parvient à saturer le besoin du contrôleur mémoire.

 

 

Intéressons-nous à présent à la latence mémoire : cette fois AMD réussit à obtenir des gains très appréciables à ce niveau avec Zen 3 par rapport à la précédente itération. Ce point est d'autant plus important que les jeux en sont souvent friands, mais pas que. 

 

 

Dernier test d'AIDA64 retenu, CPU QUEEN est fortement parallélisable ce qui permet aux multicœurs massifs de creuser un écart conséquent. A ce niveau, les Ryzen 5000 n'apportent que des gains limités entre 5% et 10% par rapport à leurs devanciers.

 

 

Voilà, c'est terminé pour les benchs synthétiques, passons à présent aux tests pratiques page suivante.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 185 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !