• Températures

Avant de surcadencer nos CPU, jetons un rapide coup d’œil aux différentes températures relevées pour nos protagonistes durant les tests à leurs fréquences par défaut. Les refroidisseurs utilisés sont décrits en page protocole, quant à la pâte thermique, il s'agit d'ARCTIC MX-4.

 

barbecue steaks

 

Bonne nouvelle, nos Ryzen 5000 s'avèrent pour la plupart bien moins chauds que les versions précédentes lors d'une charge sévère, et ce malgré un écart de consommation somme toute réduit. Ce n'est par contre pas le cas du 5800X, qui doit composer avec une consommation proche de ses grand-frères mais répartie sur 2 puces uniquement (cIOD + 1 CCD), contre 3 (2 CCD) pour ces derniers.

 

 

 

• Overclocking

Concernant l'overclocking, AMD a décidé d'inclure cet été un mode simplifié à son excellent Ryzen Master. En effet, l'ajout régulier de fonctionnalités avait fini par le rendre complexe pour les néophytes. Ainsi, ce logiciel retrouve une simplicité d'utilisation enfantine, sans décevoir toutefois ceux désireux d'aller plus loin, via l'affichage avancé (identique aux précédentes versions). 

 

Ryzen Master mode simplifié [cliquer pour agrandir]

Le mode simplifié de Ryzen Master

 

Précisons que nous validons toujours nos surcadençages par 30 mn d'OCCT sans erreur et que pour ce dossier, nous avons dû utiliser un AIO (Thermaltake Water 3.0 360 Riing RGB Edition) pour procéder à l'overclocking, du fait des températures qui s'avèrent très vite limitantes lors de cet exercice. Malgré l'usage de ce dernier, nous avons dû nous contenter de 4,65 GHz pour le 5950X, et ce avec une tension sélectionnée de 1,32 V. Le problème ne se situe pas ici au niveau de la stabilité, mais bien de la température qui franchit alors les 90 °C en sollicitant tous les coeurs, mettant alors la puce en sécurité. C'est d'autant plus dommage qu'on pouvait espérer bien mieux, vu la facilité à atteindre cette fréquence avec notre exemplaire. Les conséquences de cet accroissement de fréquence, sont une surconsommation de 103 W sur le 12 V et des performances progressant de pratiquement 20% sous Cinema 4D. La température atteint néanmoins 88°C durant l'exécution du test, malgré le refroidissement liquide.

 

cpuz 5950x oc

Le Ryzen 9 5950X après surcadençage de tous ses cœurs

 

Passons au Ryzen 9 5900X à présent. La température nous a cette fois posé un peu moins de souci avec l'AIO, malheureusement la puce s'avère plus capricieuse. En définitive, il aura fallu 0,14 V de plus pour stabiliser la même fréquence et atteindre une température de 88°C là-aussi. De quoi gagner 11% de performance pour une consommation en hausse de 95 W.

 

cpuz 5900x oc

Le Ryzen 9 5900X surcadencé tous cœurs

 

Poursuivons avec le Ryzen 7 5800X à présent. La température nous a une nouvelle fois posé de gros soucis vu celle mesurée par défaut. Heureusement, l'AIO nous donne un peu de marge à ce niveau, pas de quoi faire des folies pour autant, nous ne pouvons augmenter que très peu la tension sous peine de dépasser très vite la consigne maximale. De quoi atteindre 4,8 GHz sur tous les coeurs, permettant de gagner 5% de performances supplémentaires, accompagnés d'une consommation en hausse de 14 W et d'une température de 87°C.

 

cpuz 5800x oc

Le Ryzen 7 5800X overclocké

 

Finissons par le Ryzen 5 5600X. Notre puce ne battra pas de record de fréquence non plus, mais cela reste très correct avec là aussi 4,8 GHz sur tous les coeurs, soit davantage que la fréquence maximale sur 1 coeur. Il aura fallu pour cela près de 1,34 V. Les gains de performance associés sont de 7%, pour une consommation en hausse de 35 W et une température de 79°C.

 

cpuz 5600x oc

Le Ryzen 5 5600X surcadencé tous cœurs

 

En résumé, ces Ryzen 5000 semblent disposer d'une marge d'overclocking intéressante, pour peu que vous arriviez à les refroidir convenablement, notre AIO (certes pas le meilleur) n'y étant pas parvenu. Côté mémoire il y a également un peu de neuf comme vous pouvez le voir ci-dessous.

 

Overclocking Mémoire [cliquer pour agrandir]

 

Alors que sur Zen 2, la désynchronisation des fréquences survenait avec une mémoire supérieure à 3800 MHz (> 3733 en pratique de notre côté), on pourrait à présent atteindre jusqu'à 4000 MHz, selon la qualité de la puce. Cela n'a pas été notre cas, puisqu'il nous a été impossible avec cette valeur, de booter en conservant le ratio 1:1:1, et ce avec 2 jeux de barrettes différents, certifiés pour une telle fréquence. Faute de temps nous n'avons pas pu pousser nos investigations plus avant pour l'heure. Voilà ce que nous pouvions vous dire sur ces nouveaux processeurs, passons au verdict page suivante.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 185 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !