• Verdict

boxNous voici parvenus au terme de ce dossier, qui montre à nouveau un AMD conquérant et poursuivant la déclinaison méthodique de son architecture Zen 2, tout au long du spectre commercial. La pression sur Intel s'accentue donc encore, d'autant qu'il est bien difficile de voir une lumière au bout du tunnel, que constitue la transition vers un procédé de gravure plus fin pour le fondeur bleu. Son plus grand point fort durant des années (un procédé de gravure supérieure à la concurrence), s'est à présent transformé en son talon d’Achille et ce en finalement peu de temps... De son côté, AMD qui s'est séparé de son outil de production il y a bien longtemps et qui peut à présent s'émanciper de Global Foundries, se retrouve dans une situation favorable, comme il n'en a que trop rarement connu dans son histoire. Les deux Ryzen 3 lancés ce jour font à nouveau mouche, avec un niveau de performance plus que suffisant pour la plupart, à un tarif tout à fait raisonnable. Le lancement du chipset B550 est d'ailleurs une excellente nouvelle pour ceux disposant d'un budget réduit, puisqu'il sera possible d'acquérir par ce biais une plateforme officiellement compatible avec la prochaine génération Zen, tout en étant plus accessible que l'onéreux X570 et ce sans compromis trop gênant pour le commun des mortels (le PCIe 4.0 reste disponible pour la carte graphique et un SSD NVMe 4x).

 

Pour revenir aux CPU lancés ce jour, le 3300X parait être un choix judicieux pour le joueur fauché (ou ne souhaitant tout simplement pas investir davantage), alors que son petit frère s'avérera lui très compétitif pour de l'applicatif, même relativement lourd, à prix d'appel. C'est d'ailleurs une excellente nouvelle d'obtenir 8 threads à ce tarif, et ce associé à une architecture de dernière génération et un procédé de fabrication au top. La série 9 d'Intel est particulièrement mal placée pour faire face aux puces Zen 2 d'AMD, les Core i3 ne faisant pas exception, puisque limités à 4 threads. Reste donc à attendre la réplique des bleus qui ne saurait trop tarder, même s'il ne faut pas attendre de miracles d'une architecture ultra éprouvée et d'un procédé de fabrication toujours bloqué au 14 nm. Les caractéristiques et tarifs annoncés d'un Core i3-10100, devrait lui permettre de proposer une alternative crédible au Ryzen 3 3300X, si tant est qu'il n'y ait pas de pénurie le rendant indisponible ou exagérément cher. Le CPU d'AMD devrait toutefois conserver l'ascendant en performance (par contre probablement serré en jeu), puisqu'il devance déjà en applicatif le 7740X disposant de fréquences plus élevées que celle du Core i3-10100 et d'un cache L3 plus important.  Son petit frère peut lui dormir sur ses 2 oreilles, puisqu'Intel n'a à priori rien à lui opposer. Rendez-vous dans quelques jours pour s'en assurer, si nous parvenons bien entendu à mettre la main sur les précieux sésames.

 

En résumé, les Ryzen 3 3100 & 3300X sont d'excellents processeurs à tarif accessible, permettant ainsi de décliner Zen 2 au plus grand nombre. Bien-sûr, ils ne jouent pas dans la même catégorie qu'un majestueux Ryzen 9 3950X, pour autant, le niveau de performance atteint dans la plupart des domaines évalués, s'avérera amplement suffisant pour la majorité des utilisateurs. C'est donc une nouvelle réussite d'AMD, qui vient encore bousculer un segment du marché, avec un produit parfaitement calibré pour cela ! Probablement de futurs best-sellers rouges, même s'il faudra attendre la réplique imminente d'Intel via sa série 10, avant de statuer définitivement. 

L'annonce officielle du B550 est la seconde bonne nouvelle de ce lancement. Certes, nous n'avons pas encore pu mettre la main sur une version définitive des cartes mères exploitant ce chipset (cela ne saurait tarder), mais les caractéristiques affichées paraissent amplement suffisantes, tout en corrigeant deux défauts majeurs du X570. Le premier d'entre eux est la consommation impliquant quasi systématiquement un refroidissement actif, que beaucoup d'utilisateurs ont en horreur. Le second et pas des moindres, concerne la tarification, freinant ainsi l'accès au PCIe 4.0. Le B550 devrait corriger ce point, tout en assurant la compatibilité avec la prochaine génération Zen (ce n'est pas le cas des séries 300/400).     

noctua 40 asus 40 bequiet 40 amd 40 intel 40 Logo G.Skill

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition des éléments de test.

 



Les 53 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !