• Consommation & efficacité

Intéressons-nous à présent au besoin énergétique des différents processeurs. Nous mesurons ici la consommation totale à la prise, mais aussi sur les lignes 12 V de la carte mère, suite à des demandes répétées de lecteurs. Les parties iGPU des CPU en disposant sont "désactivées" dans le bios avant les relevés.

 

Centrale nucléaire

 

Au repos, les nouveaux venus ne brillent pas forcément, ils restent dans les mêmes eaux que les autres Ryzen 3000. Pour information, le 3400G a été testé, lui, sur plateforme X370. Les dernières puces d'Intel sont donc légèrement meilleures à ce niveau, l'écart s'accentuant à la prise du fait de la consommation plus importante du X570, nous vérifierons ce point dès qu'une carte B550 sera en notre possession.

 

 

En charge cette fois (H.264), les nouveaux venus tournent autour de leur TDP, le 3300X excédant toutefois ce dernier, comme souvent. Les fréquences élevées coûtant relativement cher à ce niveau, avec une tension nécessaire plus importante.

 

 

Tentons d'établir un indice d'efficacité énergétique en croisant puissance absorbée et performances sous H.264. Logiquement, vu les mesures précédentes, le plus petit des deux s'avère être le plus efficace du duo. Notons aussi que l'augmentation du nombre de cœurs profite généralement à cet indice, ce qui n'est pas à leur avantage.

 

 

Finissons notre évaluation par les températures et une petite séance d'overclocking.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 57 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !