• Températures

Avant de surcadencer nos quadcores, jetons un rapide coup d’œil aux différentes températures relevées pour nos protagonistes durant les tests avec leurs fréquences par défaut. Les refroidisseurs utilisés sont décrits en page protocole, quant à la pâte thermique, il s'agit d'Arctic MX-4.

 

barbecue steaks

 

Du fait de sa tension d'alimentation très faible, le Ryzen 3 3100 obtient une température de fonctionnement très faible. A contrario, son grand-frère s'avère plus chaud que les deux hexacores Zen 2.

 

 

 

• Overclocking

Concernant l'overclocking, un bug au sein de la version actuelle de Ryzen Master, nous a empêché d'overclocker manuellement le 3300X par ce biais. Une version corrigée ne devrait toutefois pas tarder.

MAJ : La version 2.2.0.1542 corrigeant ce bug a finalement été publiée ce jour  

A noter qu'il est d'ailleurs possible de passer le TDP des deux CPU à 45 W via Ryzen Master, pour ceux le désirant. Rappelons également que l'activité de surcadençage d'un processeur reste une loterie, selon la qualité de l’exemplaire testé.

 

Ryzen Master [cliquer pour agrandir]

Ryzen Master l'outil de référence pour overclocké son CPU Ryzen

 

Le Ryzen 3 3100 n'ayant de son côté pas de souci avec Ryzen Master (puisque toujours au moins un cœur actif par CCX), nous avons réussi à pousser ce dernier via cet outil, à un peu plus de 4,4 GHz pour 1,4 V. Au-delà, il est toujours possible de lancer des benchs, mais la stabilité n'est plus assurée sous OCCT. Les performances Cinebench augmentent de 13%, pour une consommation bondissant de 45 W (+40%). Dans ces conditions, la température de fonctionnement du CPU prend de son côté pas moins de 20°C.

  Ryzen 3 3100 & 3300X overclockés [cliquer pour agrandir]

Fréquences des Ryzen 3 3100 & 3300X après surcadençage

 

Pour le Ryzen 3 3300X, nous avons dû procéder à l'ancienne avec les mains dans l'cambouis UEFI. Nous sommes parvenus à une fréquence marginalement supérieure, impossible de stabiliser 4,5 GHz, même avec 1,4 V. Toutefois, cet overclocking ne nous a coûté que 4 Watts supplémentaires, puisque la fréquence était stable avec une tension légèrement moindre. Les performances progressent de 4,7%, la température augmentant elle de 5°C. Pour ceux qui se poseraient la question, après overclocking respectif, le 3300X conserve 2,8% d'avance sur le 3100 sous Cinebench. Voilà, il est temps de passer au verdict page suivante.



Les 52 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !