• Consommation

Afin d'estimer la consommation des différentes cartes, nous mesurons celle totale de la machine au repos (seul le SSD supportant l'OS et le ventilateur CPU en 5V sont connectés) puis sous forte charge GPU. Nous utilisons un wattmètre permettant d'enregistrer les valeurs et d'en établir la moyenne sur la période d'activité mesurée, lissant ainsi les pics de consommation pouvant survenir lorsque l'OS sollicite parfois en tâche de fond le CPU.

 

La charge est générée par des sessions prolongées de Crysis 3 et Battlefield 3. Côté AMD, Powertune permet de limiter ou d'augmenter l'enveloppe énergétique allouée au GPU en jouant avec un slide disponible dans la section Overdrive des Catalyst dédiés aux Radeon. Nous laissons la valeur par défaut avant de mesurer les consommations.

 

Wattmetre

 

Au repos écran éteint, NVIDIA n'ayant pas inclus de mécanisme d'économie similaire à ZeroCore Power, les GeFORCE se voient donc distancées par les HD 7000, même si l'écart n'est pas énorme. Les dernières-nées d'AMD ne s'avèrent d'ailleurs pas particulièrement brillantes puisque plus gourmandes que leur devancière !

 

consommation au repos

 

Passons à présent aux mesures en charge : aieaieaie, certes la R9 290X est redoutable en termes de performances, mais son efficacité est discutable si on la compare à la Titan par exemple : sous Crysis 3, la configuration l'utilisant engloutit près de 85W supplémentaires, damned ! Le passage en mode Quiet permet de retrouver des consommations bien plus raisonnables du fait de la baisse de fréquence GPU qui peut être substantielle avec des jeux lourds. La R9 290 n'est pas plus brillante de son côté, s'intercalant entre les 2 modes de la 290X...

 

consommation en charge

 

Voilà, vous savez tout ou presque sur cette RADEON R9 290X, il est temps de passer au verdict.



Les 270 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !