• Hawaii

Pour concevoir son nouveau GPU, AMD s'est appuyé sur son architecture GCN déjà utilisée sur la génération 7. La puce mesure 438 mm², en croissance de 25% par rapport aux 352 mm² de Tahiti, pour autant le nombre de transistors passent de 4,3 Milliards à 6.2 soit un gain de 44% ! Elle est dotée d'un cache L2 de 1 Mo partagé (768 Ko auparavant) annoncé comme plus rapide, 8 contrôleurs mémoire 64-bit composent le bus mémoire permettant une largeur totale de 512-bit. AMD indique qu'il a densifié cet élément et qu'au final le bus utilise une surface de die 20% moindre que le précédent bus 384-bit. On peut supposer que de nombreux transistors permettant de fiabiliser le signal pour des mémoires à haute fréquence ont été économisés du fait de l'usage de GDDR5 à 1250 MHz "seulement". On retrouve enfin les unités de décodage vidéo, le DSP dédié à l'audio, etc. et bien sûr les unités de calcul regroupées en blocs élémentaires.

 

Diagramme Hawaï [cliquer pour agrandir]

Diagramme logique d'Hawaii - Cliquer pour agrandir

 

Ces blocs dénommés CU pour Compute Unit sont similaires à ceux que l'on retrouvait au sein de Tahiti, ils comprennent en leur sein 64 unités de calcul scalaire, 4 TMU, des registres (256 Ko), un espace mémoire local partagé de 64 Ko et un cache L1 de 16 Ko. Leur nombre passe de 32 sur Tahiti à 44 pour Hawaii et ils sont regroupés à présent au sein de 4 Shader Engine en comprenant chacun 11 : en pratique ces derniers intègrent chacun 16 ROP portant le total à 64, un rasterizer et un processeur dédié à la géométrie.

 

Diagramme Shader Engine

Détail d'un Shader Engine

 

Ce processeur géométrique est capable de générer un triangle par cycle soit 4 en tout pour Hawaii, ramenant enfin ce point au niveau de la concurrence, sans toutefois parvenir au niveau de découplage atteint par NVIDIA depuis Fermi avec la géométrie au niveau des SMX (équivalent des CU) entrainant la présence de 15 unités de tesselation sur le GK110 (contre 4 ici).

 

gestion de la géométrie [cliquer pour agrandir]

Les processeurs géométriques et leurs différentes interactions - Cliquer pour agrandir

 

À l’instar de Bonaire, Hawaii affiche quelques menues modifications de son architecture GCN afin d'optimiser le fonctionnement du GPU Computing, le nombre d'ACE (Asynchronous Compute Engine) est d'ailleurs en nette hausse avec pas moins de 8 à présent contre 2 précédemment :

 

GPU Computing : ACE

L'optimisation GPU computing

 

Ajoutons également le support complet des tiled ressources de DirectX 11.2. AMD insiste également lors de ce lancement sur Powertune et son efficacité pour tirer la quintessence de l'enveloppe thermique du GPU en adaptant fréquence, tension et ventilation au mieux selon la charge. Il met en avant à ce titre l'emploi de nouveaux régulateurs de tension permettant une commutation bien plus rapide (10 µs) et une meilleure granularité (pas de 6,25 mV).

 

Powertune

Diagramme de fonctionnement de Powertune

 

Pour finir un petit tableau comparatif des gains apportés par la nouvelle R9 290X par rapport à l'ancien flagship :

 

Caractéristiques HD 7970 vs R9 290X

Récapitulatif cartes Cayman

 

Passons aux cartes que nous avons reçues page suivante.



Les 270 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !