COMPTOIR
  

Au tour de Bethesda de retirer tous ses titres (sauf un) de Geforce Now...

Ce n’est vraiment pas de bol pour les débuts du service de streaming de jeu lancé par NVIDIA il y a quelques semaines seulement. Après le retrait relativement notable (plus médiatisé) par l'éditeur Activision-Blizzard de la totalité de sa librairie de jeu de la plateforme de NVIDIA, voilà que Bethesda a également assez discrètement annoncé sur son forum avoir pris la décision très semblable de ne plus mettre à disposition ses bugs jeux sur Geforce Now, sauf pour Wolfenstein Youngblood qui y sera toujours pour l'instant, peut-être du fait de son statut de vitrine pour les technologies RTX et DLSS sponsorisées par NVIDIA. 

On notera que si les choix d'Activision-Blizzard et de Bethesda n'ont pas manqué de faire parler, les disparitions de titres d'Electronic Arts, Capcom, Namco Bandai, Rockstart Games ou encore Square Enix se sont moins fait remarquer, probablement parce qu'ils avaient été retirés le jour même du lancement.

 

Le vice-président de Geforce Now, Phil Eisler, a réagi en soutenant que les éditeurs gardent évidemment le contrôle sur leur contenu et décident si un jeu doit inclure le streaming avec Geforce Now. Pour tempérer l'événement, il a également suggéré que certains éditeurs pourraient un jour retourner sur le droit chemin, toutefois sans donner de nom ni de calendrier. Enfin, il rappelle que de nouveaux jeux sont ajoutés chaque semaine et que les suppressions devraient rester rares. Pour redorer un peu le blason du service, n'oublions pas que NVIDIA a confirmé un peu plus tôt que Cyberpunk 2077 - la future vitrine RTX et futur gros titre du studio CD Projekt - sera disponible sur Geforce Now dès le son lancement.

 

Bon, et des raisons derrière tout ce remue-ménage ? Eh bien, il se murmure que tous ces jeux auraient été retirés du service de streaming du Caméléon sur fond d'accord de licence...Ainsi, il n'est pas impossible que ça négocie sec derrière les rideaux en ce moment même entre NVIDIA et les éditeurs, en cette ère de surmonétisation de l'industrie du jeu vidéo, il est quasi évident qu'il ne s'agit ni plus ni moins d'une "simple" question d'argent et de manque à gagner.

Pour la p'tite information, rappelons que le principe du service de NVIDIA est différent de Stadia de Google, Geforce Now fonctionnant avec les jeux (déjà) achetés sur les plateformes habituelles (Steam, Epic, etc.), tandis que Stadia oblige à l'achat des titres avec Google et qui ne sont donc jouables uniquement à partir du service de streaming. En principe, le choix serait vite fait, mais il est peut-être bien là le problème pour les éditeurs, qui peuvent considérer Geforce Now trop comme étant "généreux" avec les joueurs et lui préfèrent sans aucun doute le système de Google... (Source : Tom's)

 

nvidia geforce now rtx

Un poil avant ?

PCIe 6.0 déjà à mi-chemin de sa version définitive, 2021 toujours en vue !

Un peu plus tard ...

Le retour des rumeurs Ampere !

Aie aie, encore une coup dur pour NVIDIA et Geforce Now, on dirait bien que la bataille en gros éditeurs et le Caméléon est bien engagée...

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !