Avec son Stadia, Google a tenté d'offrir une solution clé en main pour jouer aux jeux sur sa TV à partir d'une manette et via la connexion à des serveurs et des machines de jeux hébergées. Mais avec Geforce NOW, Nvidia vient lui marcher sur les pieds, aussi énorme que puisse être Google, Nvidia est installé depuis longtemps et va faire jouer ses réseaux. Le nerf de la guerre est triple : jouer n'importe où, à pas cher, et avec une puissance et un temps de réponse rapide. Alors que Stadia et sa manette ne pourront se connecter aux PC, portables et tablettes qu'en 2020, Nvidia d'ores et déjà offre cette capacité sur tous les appareils incluant en plus les Macbook et les consoles Shield TV.

 

Avec ses copinages Steam, Epic ou encore Uplay et Battle.net, il est d'ores et déjà possible de jouer à vos jeux où vous voulez. Par exemple sur la TV chez un copain via la Shield, ce qui évite de se trimballer le PC. Mais vous pouvez, si vous le souhaitez, jouer gratuitement à un catalogue à raison d'une heure par session ou de 6h par session via un abonnement nommé Founders qui coûtera 5.49€ par mois avec gratuité pendant 90 jours. En prime, les machines stockées chez le caméléon vous permettront d'activer des jeux avec Raytracing puisque ce sont des RTX 2080 qui moulinent loin de chez vous. La grosse différence avec Stadia est que le terminal coûte 130$ auquel il faut ajouter des jeux à acheter, avec le Geforce NOW, votre catalogue à lui seul vous offre de quoi jouer, sans acheter quoi que ce soit. Par contre bonne connexion requise, 15 Mbps mini, 30 Mbps pour streamer du 1080p60, et le mieux c'est 50 Mbps. Notez qu'il n'y a pas d'offre pour l'instant type 4k ou 1080p à 120 images par seconde.

 

Si des leaders s'y essayent, c'est qu'il y a de la demande, et l'expertise des verts en matière de hardware et de sponsoring de jeux fait que le caméléon a un tour d'avance sur son concurrent le plus féroce représenté par Google. Le prix est correct, quand on songe qu'au lancement c'était plus de 9.90€, et avec un catalogue des plus restreints. Nvidia donc vient de frapper fort sur le secteur lucratif du cloud gaming, de là à remplacer une console de salon, il y a surement eu l'idée qui a germé quelque part chez Nvidia.

 

nvidia new longeur

 

 Ne pouvant pas laisser Google Stadia s'installer sur son marché de prédilection alias le cloud gaming, Nvidia lance un Geforce NOW solide. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 31 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !