Le service de cloud gaming GeFORCE NOW n'a été lancé que très récemment par NVIDIA après une longue phase bêta, un service dont l'objectif premier est de faire concurrence à Stadia de Google et de permettre aux abonnés disposant d'une assez bonne connexion internet de jouer n'importe où avec une puissance et un temps de réponse rapide, sans oublier la possibilité d'activer des jeux avec Raytracing, le tout à un tarif relativement correct. L'autre force de GeFORCE NOW est ses partenariats multiples avec Steam, Epic, Uplay ou encore Battle.net, et qui permettent de jouer n'importe où aux jeux que vous possédez déjà, sans acheter quoi que ce soit, hélas, on dirait bien que tous les acteurs n'y trouvent déjà plus leur compte !

 

nvidia, forum geforce now [cliquer pour agrandir]

 

Ce serait le cas d'Activision Blizzard qui aurait informé NVIDIA de sa décision de se retirer du service de cloud gaming, une action soudaine et surprenante considérant que l'éditeur avait pourtant participé au programme bêta de GeFORCE NOW depuis le début. En tout cas, les conséquences ne sont pas négligeables, puisque cela implique bien évidemment le retrait de la totalité du catalogue Activision Blizzard, dont des séries très populaires comme Call of Duty, Overwatch, WoW, Destiny et Diablo, c'est donc indéniablement un coup dur pour le service de NVIDIA moins de dix jours seulement après son lancement...

Étrangement, les vrais motifs de ce changement de coeurs n'ont pas été clarifiés et restent donc encore méconnus. Se pourrait-il que l'affaire n'ait en fin de compte pas été assez profitable pour l'éditeur ? Ou bien se pourrait-il qu'Activision Blizzard songe maintenant à lancer son propre service de cloud gaming ? Après tout, vu son catalogue et du nombre de joueurs qu'il attire quotidiennement, il est parfaitement envisageable qu'un service maison de streaming de jeu puisse avoir du succès et par conséquent soit bien plus profitable...

 

Ce ne sont que des rumeurs, mais ce ne serait vraiment pas surprenant que l'émergence du cloud gaming soit accompagnée d'une multiplication des abonnements et des fournisseurs, il suffit de jeter un oeil au marché du streaming vidéo et de la vidéo à la demande, désormais affreusement segmenté et avec chaque acteur y allant de ses propres exclusivités "obligeant" soit à prendre un énième abonnement ou d'opter pour les bonnes vieilles solutions alternatives de partages à défaut de se passer du contenu...Risque-t-on d'assister au déroulement d'un scénario semblable sur le marché du streaming du jeu vidéo ? (source : hothardware)

 À la surprise de tous et au grand dam des joueurs abonnés à GeFORCE NOW, l'éditeur s'est retiré du service de streaming de jeu de NVIDIA...Mais pourquoi donc ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !