Eh bien, voilà une négociation qui n'aura pas duré particulièrement longtemps, contrairement à d'autres, forcement, c'est généralement bien plus aisé quand il y consentement de chaque côté. Rappelons que Menallox s'est proposé à la vente au plus offrant en octobre 2018, Intel avait posé une offre de $6 milliards, rapidement contrée par une offre supérieure de NVIDIA. On connaît désormais le chiffre exact de l'acquisition : $6,9 milliards, tout en espèce, soit 125$ par action (+14% par rapport au cours réel) !

 

nvidia achat mellanox 2019

 

En une nuit, NVIDIA s'est donc ouvert les portes du marché du networking des datacenters et est par la même occasion devenu un leader du marché, au moins virtuellement. Mellanox n'est pas le genre de compagnie dont on parle très souvent, pourtant leur hardware et technologie équipent plus de la moitié du top 500 des supercalculateurs dans le monde - dont Summit et Sierra, tous deux équipés de Tesla V100 de NVIDIA - ainsi qu'un bon nombre de datacenters - autant dire que la présence de Mellanox est plutôt excellente.

 

Accessoirement, NVIDIA utilise aussi des contrôleurs Mellanox dans ses systèmes DGX-2. Bref, la bonne affaire au nez et à la barbe d'Intel, et selon NVIDIA, ce sera aussi la chance d'une intégration verticale à faire valoir pour les futures ventes de solutions du constructeur et de concevoir en interne des interconnects hautes-performances pour une meilleure scalabilité de ses produits. D'ici à 2023, la nouvelle division High-Speed Networking de NVIDIA pourrait ainsi représenter un marché de $11 milliards, toutefois une fraction par rapport aux $50 milliards estimés pour le marché du Computing.

 

nvidia + mellanox = <3 ($$) [cliquer pour agrandir]nvidia + mellanox = Powaaaaa [cliquer pour agrandir]

 

Finalement, le rachat ne devrait pas particulièrement transformer Mellanox, qui devrait logiquement conserver ses bureaux en Israël et son infrastructure de vente et support, d'autant plus que la compagnie est devenue profitable en 2018 avec un chiffre d'affaires annuel d'un milliard de dollars et un profit net de $134,3 millions, loin des $19,7 millions de pertes affichées en 2017. Voilà, tout est bien qui finit bien, rapidement et sans drame !

 

 L'affaire est déjà dans le sac, NVIDIA s'offre le spécialiste israélien du networking ! Une bonne opération pour le Caméléon ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !