Et hop, un nouvel épisode dans cette saga qui avait démarré fin juillet ! Néanmoins, il faut toujours rester très prudent face à cette « nouvelle » information, dont la source originale est le journal britannique Evening Standard. En effet, il parait un peu étrange qu’un petit quotidien du soir relativement anecdotique — et par ailleurs, toujours en mal d’argent semblerait-il et donc certainement en grand besoin de publicité — puisse avoir eu vent d’une telle information en exclusivité, mais dans ce bas monde presque tout est possible. En supposant une certaine crédibilité des sources forcément anonymes du journal britannique, qu’apprenons-nous ?

 

Eh bien, la course pour le rachat d’ARM des mains des SoftBank serait carrément déjà en chemin pour être complétée d’ici la fin de l’été, et ce serait NVIDIA qui en serait finalement le seul acquéreur ! On aurait désormais aussi une idée du coût d’une telle opération, puisque le fondateur de SoftBank, Masayoshi Son, en voudrait apparemment approximativement 40 milliards de livres sterling, soit environ 44,2 milliards d’euros ! Aux dernières nouvelles, NVIDIA avait un peu plus de 16 milliards de dollars de liquide en réserve, on pourrait donc imaginer un paiement mixte cash + actions (une rumeur précédente avait d’ailleurs déjà suggéré la possibilité du retour de SoftBank au capital de NVIDIA), à moins que l’acheteur se tourne vers d’autres sources de financement. À titre indicatif, SoftBank avait déboursé 24 milliards de livres sterling pour ARM en 2016.  

 

Bon, à force de voir la rumeur passer et repasser sur le devant de la scène, on fini tout de même par imaginer qu’il y a effectivement quelque chose en train de se dérouler derrière, mais le secret semble être jalousement gardé. Qui sait, Jensen se garde peut-être le plaisir d’une annonce officielle lors de l’une de ses prochaines interventions en public. Mais la fin de l’été coïncidera aussi à quelques jours près avec la conclusion du troisième trimestre 2020, logiquement suivie d’une conférence avec les actionnaires pour l’annonce des résultats.  Néanmoins, si le rachat devait effectivement se faire, NVIDIA et SoftBank devront inévitablement trouver l’astuce pour faire passer la pilule auprès de l’Angleterre (la mère patrie d’ARM), ainsi que les diverses autorités de régulations, car ni l’un ni les autres ne manqueraient de juger la chose avec un regard inquisiteur !

 

nvidia arm cdh

"Et si quelqu'un s'oppose à cette union qu'il parle maintenant ou se taise à jamais !"

 NVIDIA rachèterai ARM, et si c'était vrai finalement ? Et imminemment ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !