Avec son Project Silicon Silver, dévoilé mi-février, Samsung a fait connaitre son intention d'installer une nouvelle grosse usine sur le territoire américain, notamment dans l'objectif de se rapprocher de sa clientèle existante, mais aussi de décrocher plus facilement de nouveaux contrats à l'avenir, notamment pour des puces en pointe des technologies. Il est justement déjà prévu que cette Fab sera équipée pour faire usage du futur procédé 3 nm de Samsung, pour lequel le fondeur projette par ailleurs aussi l'introduction de transistors GAAFET.

Toutefois, nous n'y sommes pas encore et les pourparlers continuent avec Samsung et les différentes autorités. Les négociations les plus avancées seraient celles avec le gouvernement du Texas, auprès duquel Samsung a demandé une remise d'impôt d'une valeur de 800 millions de dollars sur 20 ans dans le cadre de l'investissement massif de 17 milliards pour l'expansion de son usine 14 nm à Austin. L'expansion de l'infrastructure ajouterait 1 km² au site existant et la construction commencerait dès la seconde moitié de l'année, dès lors bien sûr que Samsung sera satisfait avec les incitations fiscales et les procédures administratives, avec pour objectif d'un démarrage de la production en 2023.

 

Si le choix du Texas peut sembler évident du fait de l'implantation existante, Samsung précise bien que le Lone Start State n'est pas le seul candidat. Par exemple, son homologue concurrent taiwanais a opté pour ouvrir sa première base américaine en Arizona. De plus, certains observateurs ont aussi suggéré que le fondeur pourrait potentiellement avoir été refroidi par les sévères chutes de neige exceptionnelles ayant mis à mal l'approvisionnement en eau potable et en électricité, et obligé l'arrêt des opérations de son usine locale - qui ne devrait retrouver un fonctionnement normal qu' à partir du mois prochain, avec pour conséquence potentielle une pénurie de contrôleurs de SSD pour quelques mois. Toutefois, il est peu probable que cet événement météorologique exceptionnel pèse bien lourd dans la balance face aux bénéfices fiscaux et l'avantage d'une infrastructure déjà existante, deux détails tout de même bien difficiles à ignorer. (Source)

 

samsung drapeau usa


Un poil avant ?

Vers une détente (progressive) de la relation USA-Chine autour du semiconducteur ?

Un peu plus tard ...

MIPS se met au RISC-V et abandonne le... MIPS

Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !