• Adieu les escaliers avec Stannah !

On attaque les comparatifs visuels, basés sur les calculs de la RTX 3080 Ti, avec TAA, DLSS et FSR. Nous avons fait une vidéo à voir plus bas qui montre que le rendu FSR est identique entre NVIDIA et AMD.

 

• La Jeep, increvable !

Première scène, dans la ville détruite. Premièrement, le DLSS 2 floute légèrement l'image, il la lisse et la rend moins abrupte que le TAA. Le FSR, pour sa part, a un rendu visuellement plus proche du TAA dans l'aspect, par contre, en zoomant, on se rend compte qu'il ne restitue pas tous les vides entre les divers feuillages, il comble plus facilement l'espace par une teinte identique, mais pleine. Il épaissit aussi le grillage, il est moins précis dans son rendu. L'un floute la scène, mais conserve la richesse des éléments (bien que les arbres nous semblent moins fournis en feuilles), l'autre l'appauvrit en détail, les deux ne sont pas parfaits dans leur genre.

 

 

• Terrain de foot miné, spécial EDF !

Nouvelle scène, cette fois dans la pampa russe, quel bel endroit. C'est vert, riche en herbes, moins en feuillages. Le constat est un peu différent, mais pas tant que ça. Le DLSS floute et lisse, mais la richesse des herbes par exemple est conservée, c'est même moins grossier. Le FSR a un rendu très proche du TAA, avec cet aspect grossier, mais il appauvrit quand même la densité des herbes, plus "fusionnées". Entre DLSS et FSR, à chacun son choix, mais celui du DLSS pour le coup nous semble plus propre et moins "cartoonesque".

 

 

• La cabane au fond du jardin

Nous restons sur la même thématique champêtre, il faut dire que le jeu se passe quasiment en extérieur, avec quelques bâtiments à ausculter. Même constat que l'image précédente, le DLSS lisse les textures, qu'un simple filtre sharp parvient toutefois à corriger sans rendre la scène dégueu, le FSR a une "touche" visuelle proche du TAA, mais casse vraiment les détails, rend les feuilles plus épaisses et plus grossières, 

 

 

• Lada for the win

On termine avec une scène extérieure, encore une autre. En mettant les images à l'échelle, on voit encore la même chose, entre TAA, DLSS qui floute, mais respecte les détails, et FSR qui agglutine les feuilles en mouvement et en fait un paquet plus dense de feuillages. C'est moins précis, indéniablement, mais chacun choisira, s'il le peut le rendu qu'il souhaite, à condition que les perfs suivent avec TAA.

 

 

Après le côté fixe des images qui permettent quand même d'avoir déjà un bon avis, on continue avec les vidéos comparatives page suivante.



Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !