• Deus Ex : Mankind Divided

Cinquième opus de la saga Deus Ex, l'histoire de Mankind Divided prend place 2 ans après les événements de Human Revolution. Dans un univers Cyberpunk, on retrouve les questions philosophiques concernant l'évolution de l'homme au travers de nos sociétés informatisées et "l'augmentation" mécanique des corps humains pour un jeu mêlant RPG et infiltration. Pour animer tout cela, Eidos Montréal s'est appuyé sur le Dawn Engine, moteur 3D propriétaire qui trouve ses origines au sein du Glacier 2 d'IO Interactive. À l'origine DX11, un patch récent lui a ouvert la compatibilité DX12, point amélioré par les versions suivantes. Le jeu est maintenu à jour (1.16) via STEAM, nous utilisons le preset Maximum mais nous abaissons les textures sur "élevées" afin de ne pas pénaliser la Fury X ne disposant que de 4 Go de mémoire et supprimons tout MSAA véritable gouffre à performance. Nous testons les cartes à l'aide du benchmark intégré dans le mode le plus performant pour chacune d'entre elles.

 

Screen Deus Ex : Mankind Divided [cliquer pour agrandir]

C'est juste une fuite d'huile m'sieur l'agent !

 

Vu la proximité du Dawn Engine avec le Glacier 2 qui a toujours largement préféré les rouges, la Fury X s'en sort plutôt bien. On notera que les derniers patchs fait un bien fou aux performances et permet au mode DX12 des GeFORCE d'être pratiquement au niveau de DX11, comme quoi quand on se donne la peine... Malgré tout, ce jeu reste terriblement gourmand et seule la GTX 1080 Ti (et TITAN X) permet de dépasser la barrière des 60 i/s en QHD (et encore sans MSAA). Inutile de dire qu'en UHD, il faudra revoir sérieusement les prétentions visuelles à la baisse.

 

 

 

• DiRT Rally

DiRT Rally est un jeu que l'on n'attendait pas chez Codemasters, qui nous est arrivé par le biais d'un accès anticipé avant une sortie officielle en décembre 2015. Il a renoué (enfin !) avec une conduite réaliste sans tomber dans la simulation pure, ce qui évitera de rebuter les néophytes. Nous applaudissons ce retour aux sources, car le virage arcade des DiRT devenait de plus en plus indigeste. Utilisant le moteur maison Ego Engine en version 3 (4 pour F1 2015), mais voyant l'arrivée de diverses spécificités dont un blending avancé qui améliore sensiblement le visuel et que nous avons donc activé. Toutes les autres options sont poussées à leur niveau maximum et couplées au MSAA 8X en QHD. Le jeu est maintenu à jour (1.22) via Steam et nous utilisons le bench intégré en boucle lors d'une spéciale du Pays de Galles sous une pluie intense.

 

visuel DiRT Rally [cliquer pour agrandir]

Rien ne vaut une bonne BX 4x4, toutefois la "Sub" ne démérite pas !

 

L'Ego Engine est généralement favorable aux RADEON, d'autant que le jeu fait partie du programme AMD, mais ce n'est plus le cas une fois le Blending avancé activé puisque la Fury X doit lâcher plus de 30 % à sa rivale ! Inutile de dire que face à la 1080 Ti, la situation est embarrassante pour le haut de gamme d'AMD sur un jeu Gaming Evolved.

 

 

Poursuivons avec une intrigue sur l'île de Serkonos !





Les 50 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués