• GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition

NVIDIA nous a fait parvenir pour ce test une GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition, sachant que les partenaires fourbissent déjà leurs propres modèles. On reconnait la "patte" du caméléon avec un design très proche des GTX 1070/1080 FE utilisant elles aussi un ventilateur radial. À titre personnel nous préférons la livrée noire exclusive des dernières TITAN, mais ça fait cher juste pour un coloris, non ? On retrouve donc en bout de carte la turbine de 6 cm de diamètre qui permet de générer le flux d'air servant à extraire la plus grande partie de la chaleur générée.

 

La face arrière est intégralement recouverte d'une backplate similaire aux GTX 1070/1080 FE, une première pour une Ti et ce n'est pas plus mal pour le visuel. Elle est bien entendu démontable pour moitié afin d'optimiser le flux d'air lors d'une utilisation en tandem. La longueur totale de la carte est de 26,7 cm, as usual pour cette gamme chez NVIDIA. Elle pèse 1055 g, soit légèrement moins que les 1080 et TITAN X. Les connecteurs SLi sont logiquement présents.

 

GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition : face avant [cliquer pour agrandir]GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition : face arrière [cliquer pour agrandir]

NVIDIA GeFORCE GTX 1080 Ti Fouders Edition face avant et arrière - cliquer pour agrandir

 

L'alimentation électrique est assurée par un connecteur à 8 broches auquel le caméléon a adjoint un second à 6 pins, tous deux positionnés sur la tranche, solution qui autorise une consommation maximale de 300 W. Sachant que l'enveloppe thermique de la carte est de 250 W selon NVIDIA, il ne devrait théoriquement pas y avoir de mauvaise surprise. Le logo est bien entendu rétroéclairé par LED (eh oui, nous sommes en 2017) et pilotable, détails que certains apprécieront sans doute.

 

GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition : connecteurs d'alimentation

Connecteurs d'alimentation

 

Le panel de connexion est similaire aux GTX 1070/1080, mais pas identique pour autant : un HDMI 2.0b et 3 Display Port (jusqu'à 1.3/1.4 Ready). Par contre exit le DVi(-D), NVIDIA compensant ce manque par un adaptateur DP<>DVi inclus dans la boite. Les 2 équerres largement ajourées profitent par contre de cette absence pour autoriser le passage d'un flux d'air plus conséquent qui aura son utilité.

 

GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition : connecteurs vidéo

Et les connecteurs vidéo

 

Le dissipateur est identique à celui des GTX 1080 FE / TITAN X, il se compose d'une chambre à vapeur surplombée d'ailettes en aluminium. À noter toutefois que la "carcasse" du berceau ventilateur en alliage de magnésium, qui fait office de refroidisseur, dispose de nombreux points de contact supplémentaires avec les composants de puissance via des pads thermiques. Le PCB ressemble beaucoup à celui de la TITAN X (2016) à quelques "détails" près au niveau de l'étage d'alimentation : on retrouve toujours les 7 phases, par contre ces dernières emploient non plus un, mais deux MOSFET. À cela s'ajoutent les 2 phases dévolues à la mémoire. Le die de GP102 est nettement plus conséquent que les autres puces 16 nm du caméléon, exception faite du GP100 qui n'est jamais apparu sur une carte grand public. Il est entouré par 11 puces mémoire d'origine Micron, GDDR5X oblige, certifiées à 11 Gbps. L'emplacement pour la douzième puce étant bien entendu présent sur le PCB.

 

GeFORCE GTX 1080 Ti Founders Edition : PCB [cliquer pour agrandir]

PCB de la GeFORCE GTX 1080 Ti FE

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z qui la reconnait mal dans sa version 1.17 : la GTX 1080 Ti utilise bel et bien une puce comprenant 3584 unités de calcul, 224 TMU et 88 ROP (ces 2 valeurs étant incorrectes sur la copie d'écran ci-dessous). Du côté des fréquences GPU, ce dernier mouline théoriquement à 1582 MHz en boost et 1480 pour sa fréquence de base. Il s'agit normalement de la valeur la plus basse que la puce pourra prendre en charge, hors surchauffe bien évidemment. Côté sous-système mémoire, on retrouve les 11 Go cadencés à 1.375 GHz et interfacés au travers d'un bus 352-bit.

 

GPU-Z GeFORCE GTX 1080 Ti FE

GPU-Z de la GeFORCE GTX 1080 Ti

 

Au repos, la fréquence GPU est identique à celle des GTX 1070/1080. Pour la mémoire, elle se cale sur celle de la GTX 1080 soit 101 MHz. En charge 3D, le maximum que nous ayons noté est de 1898 MHz soit légèrement mieux que la TITAN X testée, mais c'est "un rien" plus compliqué qu'un simple chiffre : vous trouverez plus de détails à ce sujet au sein des quelques lignes qui suivent (et page 16) :

 

Pour la fréquence maximale GPU, le grand ordonnanceur de cette dernière, à savoir GPU Boost, implique un contrôle de la consommation et de la température pour fixer les valeurs. Ainsi, le GPU démarre à sa fréquence maximale (qui pour rappel fluctue selon la "qualité" de la puce) puis cette dernière se voit réduite pour rester dans l'enveloppe thermique allouée ou ne pas excéder une température donnée : dans sa version 2.0, le boost perdait ainsi un bin (13 MHz) au-delà de 63°C, puis un second au-delà de 73°C et enfin autant que nécessaire à partir de 80 ou 83°C (selon la carte) pour ne pas outrepasser cette température de consigne.

 

À présent, GPU Boost 3.0 introduit un changement notable par rapport à la précédente version. Il s'agit d'une limitation plus drastique de la température du GPU qui s'active dès 37°C et réduit par paliers la fréquence (un bin tous les 5°C) afin de retarder la montée en régime de la ventilation et donc les nuisances sonores. Sous forte charge, le GPU atteindra (moins vite) toujours la température de consigne maximale (84°C sur cette 1080 Ti) et perdra à ce moment autant de bins que nécessaire pour la conserver. En définitive, la valeur max du boost n'est jamais effective bien longtemps y compris pour des cartes customs...

 

GPU-Z GTX 1080 Ti : fréquences au reposGPU-Z GTX 1080 Ti : fréquences au repos

Fréquences au repos / charge

 

C'est tout pour la nouvelle star des verts, voyons page suivante le protocole de test.




Les 50 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués