• Consommation des cartes seules

Pour déterminer la consommation des cartes graphiques, nous avons mis au point un nouveau protocole s'appuyant sur un Riser PCIe 16X à partir duquel nous soudons des fils de cuivre pour "extraire" les différentes alimentations 12 V et 3.3 V fournies par ce port. Nous mesurons ensuite les tensions et intensités sur ces alimentations ainsi que celles externes (connecteurs PCIe à 6 ou 8 pins) à l'aide de 3 pinces ampèremétriques Fluke 325 et d'un multimètre Fluke 179 pour calculer la consommation réelle des cartes.

 

Pince ampèremétrique

 
 
• Consommation au repos

Au repos, écran allumé, l'adoption du nouveau procédé de gravure 16 nm de TSMC fait le job puisque la GTX 1080 Ti se montre plus économe que sa devancière même si la TITAN X faisait légèrement mieux. Bien entendu tout cela est variable selon la qualité des puces (courants de fuite). Écran éteint, le niveau baisse légèrement sur les GeFORCE, mais de manière moins spectaculaire que sur les RADEON dotées de ZeroCore Power.

 

 

• Consommation en charge

La charge est générée par des sessions prolongées de The Witcher 3 (jeu gourmand et plutôt équilibré entre les 2 concepteurs de GPU). La TITAN X restait très en dessous de son enveloppe thermique max. puisque la température la limitait très fortement, la GTX 1080 Ti s'en approchant davantage, elle consomme fort logiquement plus lors de l’exécution de The Witcher III, soit une petite vingtaine de Watts supplémentaires par rapport à sa devancière. Elle reste bien en deçà tout de même des GTX 980 Ti custom ou Fury X mieux refroidies et donc plus proches de leur enveloppe thermique max autorisée.

 

 

• Efficacité énergétique

Afin d'évaluer l'efficacité énergétique des cartes, nous réalisons un indice basé sur les performances et consommations respectives de ces dernières lors des sessions de mesure. Bien entendu cet indice ne représente que la situation au travers du jeu mesuré avec ce niveau de détails. La mise sous tutelle de GP102 permet indubitablement de soigner le bilan énergétique puisqu'on s'approche sérieusement de ce dont est capable la GTX 1080 FE, championne en la matière. Notons que la TITAN X en était encore plus proche d'après nos mesures à cette époque, davantage bridée qu'elle est par GPU Boost 3.0.

 

 

Voilà vous savez tout ou presque sur la nouvelle carte très haut de gamme du caméléon, il est temps de passer, page suivante, à notre verdict.





Les 50 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués