Si, sous Windows, la dernière mouture du pilote NVIDIA a apporté principalement le support du DLSS sur de nouveaux titres ainsi que la certification de nouveaux moniteurs, sur Linux, la chanson est très différente. Tout d’abord, la référence de la version est légèrement en retard, avec la 495.44 contre la 496.49 sur la fenêtre, mais, surtout, le changelog n’a plus grand-chose à voir.

 

En effet, le principal changement concerne une fonctionnalité qui fait uniquement sens sous l’OS manchot : la prise en charge, enfin, de GBM, une API standardisée pour le noyau de gestion de la mémoire. Utilisé par Wayland, un serveur d’affichage ô combien plus récent que le serveur X11 dont le design remonte au milieu des années 80 — c’est dire... – GBM permet enfin d’enterrer la hache de guerre concernant une histoire vieille de plus de 5 ans. L’amélioration de la prise en charge du Resizeable BAR est également de la partie, tout comme la palanquée habituelle de corrections de bugs en tout genre.

 

Pour ce qui est du téléchargement de la mise à jour, vous pouvez toujours tenter l’installation directe, mais il vaut mieux en règle générale attendre que les maintainers de votre distribution fassent le boulot de packaging — et testent au passage le bouzin — si vous désirez un système durable dans le temps. (Source : GamingOnLinux)

 

nvidia or logo


Un poil avant ?

TSMC officialise une nouvelle finesse de gravure, le N4P

Un peu plus tard ...

AMD Q3 2021 : du record sur toute la ligne !

 Par contre, il est question de la 495.44 et non de la 496.49 : il faut suivre ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !