COMPTOIR

Frontier était au programme depuis plusieurs années déjà, mais son déploiement n'avait commencé que l'année dernière, et en ces temps difficiles pour l'approvisionnement du semiconducteur, vous imaginez bien que ce ne fut pas une mince affaire que de sourcer les 60 millions de composants et leurs 685 références différentes pour l'assemblage du système. Heureusement, Frontier, fort de son ambition de devenir le premier superordinateur exascale des USA (et au monde), de son importance pour la défense nationale et de son commanditaire, l'Oak Ridge National Laboratory (ORNL), put profiter de tout le soutien du gouvernement US, qui mit en œuvre le Defense Act pour sourcer illico presto tout le nécessaire. Ce fut fait et voici que Frontier est désormais pleinement opérationnel !

 

Ainsi, en cette occasion, avec ses 9472 nodes répartis dans 74 cabinets Cray EX de HPE et intégrants chacun un CPU Trento (une version optimisée d'un EPYC Milan) de chez AMD pour un total de 606 208 cores, ses 4,6 Pio de DDR4, ses 37 888 Instinct MI250X pour la bagatelle de 8 138 240 cores et 4,6 Pio de HBM, ses plus de 5880 SSD NVMe, ses 47 700 disques durs PMR cumulant une capacité de 679 Pio, son hardware communiquant avec la solution réseau Cray Slingshot-11 signée HPE, sa consommation de 29 MW en pointe, son watercooling direct dans lequel circulent 27276 litres d'eau à 30°C grâce à un système de pompes de 350 chevaux capables de remplir une piscine olympique en 30 mn, Frontier peut se vanter d'avoir été officiellement nommé comme étant le premier ordinateur exaflopique au monde grâce à son résultat de 1,1 ExaFLOPS en soutenu sous Linpack FP64, et jusqu'à 1,69 ExaFLOPS en pointe ! Par conséquent, Frontier a logiquement pris la tête du Top500, mais aussi celui du Green500 grâce à son efficacité de 52,23 gigaFLOPS/watt et même de la liste HPL-AI grâce à son score de 6,88 exaFLOPS... Bref, c'est un véritable hattrick ! On nous dit même que la machine pourrait atteindre les 2 exaFLOPS après optimisation. 

 

Frontier in da place ! [cliquer pour agrandir]

 

Frontier in da place ! [cliquer pour agrandir]

 

Certes, il faut se souvenir que la Chine semblait être sur le point de gagner la course du superordinateur exaflopique l'année dernière avec Tianhe-3 et OceanLight. Cependant, aucun de ces systèmes n'a vu ses résultats être présentés au comité du Top500 en raison des tensions politiques entre la Chine et les USA. Entre-temps, d'autres en sont aussi venus à remettre en question le soi-disant accomplissement de la Chine et la nature exascale de ces installations. En attendant, c'est bien Frontier qui est officiellement numéro un. Y restera-t-il longtemps ? Pas sûr. Le très retardé superordinateur Aurora animé cette fois-ci par de l'Intel est finalement censé entrer en service au plus tard au début de l'année prochaine et devrait être en mesure de contester la première place de Frontier. Avec cela, il y a aussi El Capitan au programme pour 2023 avec la promesse de pouvoir dépasser allègrement les 2 ExaFLOPS et pour ce qui sera une supermachine à base de CPU Zen 4, de quoi probablement remettre les points sur les « i » avec Aurora. 

 

Accessoirement, tout ceci est aussi une belle réussite pour AMD, qui peut désormais se vanter d'avoir équipé en EPYC 5 des machines du top 10 des superordinateurs de ce monde, ou encore 10 machines du top 20, et même 94 du Top500 ! Le compte en était encore à 73 systèmes en novembre 2021 et 49 seulement en juin 2021. Bien que les CPU Intel animent toujours la grande majorité des systèmes du Top500 et que les GPU de NVIDIA y sont encore largement favorisés, cette progression n'en reste pas moins un vrai succès pour le « petit » concurrent ! (Source)

Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : le bal des vampires

Un peu plus tard ...

Ça y est, fini le LCD le mois prochain chez Samsung ?

Frontier et son coeur de hardware 100 % AMD se hisse d'un coup sur la première marche de trois podiums !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !