MAJ 14h21 : voici la réponse de Nvidia envoyée aux différents sites ayant abordé le sujet :

Late last year we updated G-SYNC ULTIMATE to include new display technologies such as OLED and edge-lit LCDs.

All G-SYNC Ultimate displays are powered by advanced NVIDIA G-SYNC processors to deliver a fantastic gaming experience including lifelike HDR, stunning contract, cinematic colour and ultra-low latency gameplay. While the original G-SYNC Ultimate displays were 1000 nits with FALD, the newest displays, like OLED, deliver infinite contrast with only 600-700 nits, and advanced multi-zone edge-lit displays offer remarkable contrast with 600-700 nits. G-SYNC Ultimate was never defined by nits alone nor did it require a VESA DisplayHDR1000 certification. Regular G-SYNC displays are also powered by NVIDIA G-SYNC processors as well.

The ACER X34 S monitor was erroneously listed as G-SYNC ULTIMATE on the NVIDIA web site. It should be listed as “G-SYNC” and the web page is being corrected."

 

Nvidia avait introduit G-Sync Ultimate en janvier 2019 dans les pas du G-Sync Compatible, sa réponse au FreeSync avec HDR et à la démocratisation de l'adaptative sync/VRR - la première certification au sommet du tableau avec son nouveau module G-Sync V2 et la seconde sans hardware propriétaire, et entre les deux du G-Sync tout court avec module comme on le connaissait déjà. Outre permettre l'accouchement d'écran encore plus onéreux, l'autre intérêt du G-Sync Ultimate est sa compatibilité avec le HDR et d'imposer aux constructeurs des exigences techniques pour les écrans qu'ils souhaitent certifier, comme posséder un rétroéclairage FALD et pouvoir fournir une luminosité d'au moins 1000 cd/m2, et donc avoir au minimum un niveau de certification VESA DisplayHDR 1000. Mais ça, c'était visiblement avant !

 

 

Probablement alerté par les apparitions récentes d'écrans certifiés G-Sync Ultimate possédant des certifications DisplayHDR 600 (voir la liste officielle), ce qui semblait pourtant virtuellement "impossible" selon les critères vantés initialement par le marketing de Nvidia, PC Monitor a constaté un changement très subtil sur le site du constructeur, plus précisément dans ce tableau détaillant brièvement les attributs de chaque version du G-Sync, où le très clair « Best HDR 1000 nits » du G-Sync Ultimate a laissé sa place à la notion extrêmement vague et fourre-tout de « Lifelike HDR » ! Le changement a visiblement été effectué assez récemment, quelque part entre novembre 2020 et janvier 2021, mais Nvidia n'a absolument rien dit à propos d'une révision de son standard G-Sync Ultimate et de ce qu'il considère désormais comme étant « certifiable » ni profité du CES 2021 pour le faire, voyez plutôt :

 

 G-SYNC ULTIMATE Gaming Monitors: The highest-grade G-SYNC monitors available, with G-SYNC Processors, the latest panel technologies, excellent HDR (up to 1400 nits), and the latest advancements, such as Mini-LEDs. - Nvidia, dans son annonce pour de nouveaux écrans, 12/01/2021. 

 

On pourrait tout de même en déduire que Nvidia ne serait pas satisfait des performances de son G-Sync Ultimate, commercialement parlant, peut-être lassé d'attendre que les dalles adaptées se manifestent. Il faut dire que les écrans LCD certifiés DisplayHDR 1000 sont toujours très rares (même la majorité des écrans OLED n'arrivent pas à atteindre ce niveau), et lorsqu'ils existent, ils sont généralement parmi les plus coûteux. De plus, ces derniers mois, les constructeurs ont aussi largement préféré adopter le G-Sync Compatible, souvent en couple avec le FreeSync Premium (Pro) d'AMD, dont l'offre est souvent plus accessible à caractéristiques équivalentes et surtout dispose d'une clientèle potentielle beaucoup plus large.

 

Bref, Nvidia aurait donc revu à la baisse ses exigences en matière de luminosité maximale. Un aveu d'échec face au FreeSync Premium Pro (anciennement FreeSync 2 HDR), moins exigeant, et pour se mettre à niveau avec celui-ci ? Au fond, il faut dire qu'une luminance très forte seule ne suffit pas à produire un HDR de qualité si le contraste de la dalle ne suit pas, mais surtout ça permet maintenant à des écrans moins pointus sur le plan technique et avec un niveau HDR bien inférieur d'obtenir la certification G-Sync ultime, et donc de booster les rangs de celle-ci. Toutefois, Nvidia ferait peut-être mieux de communiquer clairement là-dessus, revoir son marketing et informer que le G-Sync Ultimate de 2021 ne sera plus systématiquement celui lancé en grande pompe en 2019 (et dont la page officielle n'a pas été modifiée)...

 

logo nvidia gsync


Un poil avant ?

Tiger Lake débarque habillé en Panther pour les NUCs

Un peu plus tard ...

Shuttle lance enfin un barebone AM4, oui mais ...

 Un changement discret dans les conditions d'octroi de la certification G-Sync Ultimate, pour permettre à plus d'écrans de l'obtenir ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 25 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !