Pour les gens normaux qui dorment et qui donc n'ont pas suivi la présentation des verts au CES, rassurez-vous, vous n'êtes pas seuls. Heureusement, le comptoir a ses infiltrés partout, voici donc l'essentiel de la présentation sauce BX.

 

Accompagné de son éternelle veste en cuir, nous retrouvons un Jensen souriant et confiant. Après avoir assuré que, pour une fois, le jeu serait 100% à l'honneur - une magnifique et ironique occasion de saluer les partenaires industriels du groupe - le contenu peut arriver. Enfin, après un nouveau bilan sur le succès du lancement des RTX qui, il faut bien l'avouer, a bien coupé l'herbe sous la jambe de bois d'AMD, le patron a montré un bon nombre de scènes réchauffées du lancement des RTX.

 

• G-Sync for presque all !

Pour les possesseurs de GTX, enfin de Geforce série 10 et de RTX, grande nouvelle : ce n'est pas une prouesse technique, mais elle pourrait bien changer la vie d'un grand nombre de gamers. En effet les Geforce s'ouvrent à l'Adaptive-Sync ! Pour rappel, le rafraîchissement variable est une technologie signée VESA intégrée à l'eDP pour les ordinateurs portables. Le but avoué était la réduction de consommation d'énergie, avec un écran qui pouvait baisser drastiquement son rafraîchissement et donc la consommation, allongeant ainsi l'autonomie. Nvidia a été le premier à voir l'intérêt gaming de cette technologie. Afin d’accélérer le processus de certification et verrouiller la technologie, il est passé par son propre scaler G-Sync à intégrer aux écrans (basé sur un coûteux module FGPA) pour utiliser à des fins ludiques le principe. AMD pris de court, a proposé le standard ouvert Adaptive-Sync au VESA et l'a transcrit dans son écosystème sous la marque FreeSync. Après des débuts difficiles (preuve de l'impréparation des rouges au sujet) ce dernier a fini par proposer des prestations équivalentes au concurrent, le prix du module FGPA en moins.

 

Tous les écrans FreeSync s'appuyant sur Adaptive-Sync sont en théorie compatibles avec l'ouverture des pilotes NVIDIA. Celui-ci propose d'ailleurs G-Sync sur les portables Gaming sans son module, en certifiant simplement les dalles, qu'il étend à présent aux moniteurs externes. C'est donc une ouverture attendue et bienvenue pour le marché. Autre point, Nvidia avoue avoir testé 400 moniteurs et 12 seulement auraient passé la certification "G-Sync Compatible". On notera que même si votre écran ne figure pas sur la liste, il sera possible manuellement d'activer le rafraîchissement variable via le pilote. Il y a fort à parier que les écrans premiers prix FreeSync / Adaptive Sync ready, aient du mal à donner des résultats satisfaisants. Le premier pilote sera lancé le 15 janvier prochain. G-Sync avec module dédié n'est pas abandonné pour autant, il perdurera sur les écrans HDR ou non, avec selon NVIDIA les meilleures prestations possibles, puisque les dalles seront triées sur le volet et plus de 300 tests permettront la certification. Il sera affublé du suffixe Ultimate dans le cas d'un écran HDR. D'un autre côté on voyait mal les verts dire que ça n'apportait rien si ce n'est payer plus cher !

 

nvidia rtx 2060 jensen

La RTX 2060 est dans le game !

 

• RTX 2060 enfin

Outre cela, deux nouveautés, certes moins nouvelles que la future poussée capillaire de Pascal à cause des leaks récents, mais néanmoins plus réalistes, sont à l'honneur. D'une part, l'annonce de la RTX 2060, qui a fait entièrement tourner toutes les démos en temps réel de la conférence, la majorité étant en 1440p, annoncée comme plus rapide qu'une GTX 1070. Sous le capot, on comptera sur 1920 cœurs CUDA et 6 Go de GDDR6, le tout en version Founders Edition pour un TDP de 160W accompagné de 5 GigaRay/s. Niveau fréquence, ce modèle oscillera entre 1365 et 1680 MHz, extensibles à la sauce GPU Boost 4 bien sûr. Par rapport à la RTX 2070, cela représente 384 cœurs  de moins, pour seulement 1 GigaRay/s d'amputé. Niveau prix, le carte se tarifera à 349$ outre-atlantique, ce qui se traduit en 369€ en France, un peu chérot par rapport à la gamme de Geforce xx60. Pour la dispo en boutiques, rendez-vous dans votre échoppe préférée le 15 janvier. Pour un test de cette carte, surveillez de très près CDH dans la journée !

 

 

nvidia laptop rtx

 

• RTX Mobiles on the way

L'autre grande nouvelle est l'arrivée les RTX mobiles, avec et sans la technologie Max-Q, qui permettront grosso modo de caser un PC gamer dans un gabarit proche du Macbook Pro, belle prouesse technique. En tout, ce sont pas moins de 40 modèles (dont 17 avec Max-Q) qui seront disponibles, histoire que tous les OEM aient droit à leur modèle phare. Pour les caractéristiques exactes, il faudra farfouiller chez chaque revendeur, mais il y a fort à parier que vous trouverez votre bonheur ; enfin si votre bourse vous le permet !

 

 RTX mobiles, RTX 2060 : le points sur les annonces du boss de NVIDIA au CES. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 56 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués