Avec le Steam Deck, Valve espère bien concurrencer la Switch de Nintendo et revenir sur le marché des consoles, sans pour autant reproduire le fiasco des Steam Machines. Pour se faire, la firme s’est inspirée de son aventure côté casque de VR, et a designé une console portable tout-en-un, propulsée par un APU AMD goinfrée à la DDR5.

 

Or, il y a un hic : les premiers exemplaires étaient censés arriver courant décembre... mais ce n'est point le cas. En effet, telle une campagne Kickstarter, l’entreprise de tonton Gabe aura du retard : les commandes seront honorées dans deux mois, soit en février prochain. Pour autant, l’ordre des envois sera conforme aux réservations, aucun changement n’est à prévoir pour les clients désireux de mettre en premier les mains sur le précieux matériel.

 

Le Steam Deck en version d'évaluation, c'est ça ! [cliquer pour agrandir] [cliquer pour agrandir] [cliquer pour agrandir]

 

À la racine de problème, comme trop souvent de nos jours, la pénurie ! Valve serait victime de souci d’approvisionnement, et, plutôt que de ne laisser qu’une poignée d’exemplaires en circulation et risquer la spéculation (coucou les GPU !), la maison-mère préfère prendre son temps et assurer que les consoles seront bien présentes en quantité. En outre, ce gain de temps permettra de fignoler la surcouche Proton utilisée pour la compatibilité des jeux Windows : comme quoi, tout n’est pas si négatif !


Un poil avant ?

AMD envoie un message négatif aux développeurs avec ROCm 4.5

Un peu plus tard ...

EVGA s'enfonce en terrain rouge et dévoile une 2nd mobale AMD

 La pénurie semble être à l'origine du retard, en tout cas selon les communications officielles. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !