La société française Blade fait un pari fou. Celui de retirer la contrainte des composants et leur assemblage au joueur PC en proposant une petite machine nommée Shadow que l'on découvrait cet été. Le concept est simple, une seule petite carte mère offrant le strict minimum pour aller communiquer sur la toile et envoyer des images sur un moniteur de façon fluide (ils parlent d'UHD et de 1080p@144Hz). Sur le papier, la société estime que vous ne verrez aucune différence avec un PC local, en l'ayant fait tester à des joueurs professionnels pour vérifier la chose. Il faudra du test pour en avoir le coeur net. En attendant, voici ce à quoi ressemble le boîtier (différentes formes disponibles, ici les Cristal, LookAtMe et Vendetta) et ce que l'on trouve dessus :

 

blade shadow officiel

  • 2 Display ports pour une sortie audio/vidéo double écran (un adaptateur HDMI inclus)
  • 2 ports USB 3.0
  • 2 ports USB 2.0
  • Prise casque au format Jack 3.5mm
  • Prise micro au format Jack 3.5mm
  • Ethernet Gigabit

Reste à savoir ce qu'il y a dedans, même si le plus important se trouvera être sur les serveurs de Blade. Ils ne proposeront qu'une offre pour démarrer avec 6 coeurs d'un processeur Intel Xeon pour serveur (3 coeurs et 3 threads en réalité), 12Go de RAM, un SSD de 256Go (il sera possible d'étendre la chose quelques semaines après la sortie) et une GTX 1070 dédiée. Une machine honnête donc et qui pourra faire mouliner plus d'un jeu (même en réalité virtuelle ?), en n'ayant pas à toucher un seul composant et avec une possibilité d'évolution matérielle par la suite, en fonction de ce que vous serez prêts à débourser. En parlant de ça, leur annonce officielle nous donne cette fois des tarifs et il faudra compter 29,95€ par mois pour ceux qui s'abonneront pour un an, 34,95€ par mois avec un engagement de trois mois et 44,95€ le mois pour ceux qui sont trop jeunes pour s'engager.

 

Les précommandes commenceront le 27 octobre à 20h30 et Blade annonce que les quantités seront très limitées (certainement par manque de serveurs plus que par manque de leur petit boîtier) pour le lancement. A noter que l'offre comprend en plus un accès à votre serveur Shadow via une solution logicielle pour Android et Windows et que cette offre s'étendra à iOS, OS X et TVOS durant le premier trimestre 2017. S'ils arrivent à offrir le service présenté sur le papier, ça sera une sacrée performance. Par contre, les amateurs de hardware risquent de mal le vivre.

 

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 35 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • Corsair Carbide Air 740

Un nouvel Air chez Corsair   On se souvient tous du Carbide Air 540, ce boîtier double compartiment qui malgré toute l'attention apportée dans sa conception nous laissait...

 

Test • Intel Core i7-6950X

Broadwell-E expose ses 10 coeurs !   A la fin de l'été 2015, Intel lançait sa nouvelle gamme Mainstream basée sur la microarchitecture Skylake, succédant à Haswell et ...

 

Dans le cambouis • Connecteurs vidéo & définitions

Analogie du numérique par St VESA   L'évolution technologique des cartes graphiques déchaine les passions. Evolution de l'architecture des GPU, changement technologique p...