Lors de l'ISC 2018, un rendez-vous annuel tenu à Frankfort entre deux saucisses, Samsung aurait sous-entendu avoir doublé son débit de production de HBM2 depuis le début de sa fabrication en masse, et malgré ça, la quantité produite par le coréen ne serait toujours pas suffisante pour répondre à la demande du marché. C'est l'expert HPC Glenn K Lockwood qui a partagé cette information en direct depuis l’événement. Samsung y aurait aussi à nouveau abordé le sujet de sa seconde génération HBM2 baptisée "Aquabolt" lancée en janvier. Pour rappel, celle-ci est indiquée comme étant 8 fois plus rapide que de la GDDR5, elle peut atteindre une densité de 8Go, et un seul stack de mémoire dispose d'une bande passante de 307 GB/s ! Attention, Samsung n'est pas seul. SK Hynix, l'autre coréen, est lui aussi sur le coup de la HBM2 2nd génération dont la production de masse a également démarré récemment.

 

Il est un peu surprenant de constater la forte demande en matière d'HBM2, en prenant en considération sa disponibilité parfois difficile et des prix pas encore très attractifs. C'est aussi certainement une des raisons pour laquelle ce type de mémoire reste pour le moment essentiellement exploité dans les milieux professionnels - les segments de l'intelligence artificielle et du deep learning en particulier - sur des GPU comme ceux de la gamme Radeon Instinct, les Tesla GV100 et Quadro de NVIDIA, ou encore dans une moindre mesure la Titan V. Enfin, l'HBM2 se retrouve aussi de plus en plus sur les FPGA produits par Intel, par exemple l'Altera Stratix 10 MX présenté fin 2017. Tous ces produits se destinent à des marchés particulièrement porteurs en ce moment et où le prix élevé de la mémoire HBM2 est définitivement bien plus facile à diluer. AMD s'est bien essayé à l'HBM2 pour ses Radeon Vega 56 et 64, pour un résultat final plus que mitigé même 10 mois après leur lancement.

 

En fin de compte, il n'est donc pas à écarter que cette demande élevée en mémoire HBM2 sur le marché pro, associée à des tarifs encore assez peu compétitifs, empêchera encore pendant un moment l'usage de cette mémoire sur le segment des cartes graphiques mainstream. Malgré ses performances en deçà, le rapport prix/bande passante de la GDDR6 semble être largement plus intéressant sur ce segment, et pour le moment tout semble indiquer que c'est bien la direction choisie au moins pour les futurs GPU de NVIDIA, sans oublier le prototype de test équipé de GDDR6 apparu récemment sur la toile. Peu d'informations en ce qui concerne AMD, mais on doute que l'entreprise souhaite répéter "l'erreur" réalisée avec Vega pour les joueurs. (Source)

 

twitter glenn lockwood isc18 samung hbm2

 HBM2, ou les promesses d'une mémoire ultra rapide pour nos GPU. Mais certainement pas de sitôt. La production de Samsung peine encore à satisfaire rien que le marché actuel, empêchant ainsi aussi les prix de baisser.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués