Nouvelle preuve que le travail d'analyse et de prévision économiques relève avant tout d'une « science » (un art ?) plus qu'approximative et très subjective (un peu comme ces mecs qui suranalysent les courbes des cryptomonnaies pour prédire les prochains mouvements, mais en moins pro), TrendForce a révisé pour la 3e fois ses projections pour le 3e trimestre de 2022 ! De la baisse de 5 à 10 % des prix des wafers de NAND QLC et TLC avancée en juin, nous étions passés à 15 à 20 % en juillet. Désormais, nous en sommes à une correction de 30 à 35 % ! Pour le coup, il devient assez juste de parler d'effondrement (mais « retour à la normale » est valide aussi), d'autant plus que celui-ci est donc censé avoir lieu sur un laps de temps très court.

 

TrendForce

Ses dernières prévisions pour l'évolution du prix du wafer de NAND QLC et TLC

pour Q3 2022

Juin Juillet Septembre
de 5 à 10 % de 15 à 20 % de 30 à 35 %

 

Comment se fait-ce ? Selon TrendForce, la demande habituelle de la haute saison a manqué de se matérialiser cette année ! Alors que les constructeurs avaient pu apprécier une croissance rapide de la demande côté mainstream et pro en marge de la pandémie, et dans la foulée entrepris des expansions agressives et des augmentations importantes de la capacité de production de bit avec les nouvelles NAND de 125 couches et plus, ils se retrouvent à présent face à un marché « soudainement » beaucoup moins demandeur, et donc surapprovisonné et saturé !

Ils ne sont évidemment pas seuls dans l'industrie du semiconducteur à avoir été un peu trop optimistes, c'est même un phénomène assez généralisé sur le marché du PC. Le bouquet de causes est toujours le même : ambiance post-pandémie, guerre en Ukraine, inflation à deux chiffres, prix de l'énergie... Autant de choses obligeant ménages et entreprises à freiner leurs dépenses.

 

L'autre point important, c'est que TrendForce pense que les conditions seront également idéales pour un certain niveau de consolidation sur le marché de la NAND, c'est-à-dire que certains producteurs de mémoire flash pourraient chercher à mettre la main sur un autre. Enfin, l'analyste anticipe aussi que les constructeurs chercheront à s'accrocher à leurs parts de marché, ce qui aura pour effectuer d'exacerber le surapprovisonnement et de maintenir la pression sur les prix. De ce fait, ces derniers pourraient encore baisser de 20 % au fil de 4e trimestre !

Bref, la tendance est très claire pour le restant de l'année. En ce qui nous concerne, il ne reste qu'à espérer que cette baisse des prix des wafers de NAND TLC et QLC se répercutera aussi en magasin, de préférence plus tôt que tard (étrangement, les prix des SSD semblent avoir grimpé ces dernières semaines en France), surtout pour ceux qui ont déjà planifié des achats ! Et qui sait, les premiers SSD PCIe 5.0 seront donc peut-être aussi un peu moins chers que prévu.

 

magicien ssd nico cdh

Un poil avant ?

Vous aimez iFixit ? Apportez avec vous tous leurs guides hors connexion !

Un peu plus tard ...

Smartphone : l'Europe veut imposer de meilleures batteries et une meilleure dispo des pièces détachées

Face à une contraction du marché plus sévère que prévu, TrendForce a re-révisé ses prévisions pour Q3 2022 !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !