Bourses et émotions font rarement bon ménage, on l’observe encore une fois ces dernières semaines où les cours ont littéralement dévissé sur fond de crise pandémique du coronavirus/COVID-19/SARS-CoV-19, même si celle-ci n’a probablement fait que donner le p’tit coup de pouce pour l’explosion de la bulle et faire rentrer le taureau par les cornes dans sa caverne d’ours. Assez pour effacer les progressions fulgurantes des dernières années de certains acteurs ? Pour l’instant, non, mais c’est peut-être aussi encore un peu trop tôt pour le dire, d’autant plus que les courbes de certains marchés ont parfois déjà affiché des chiffres en baisse à la 2008.

 

Parce qu’on les suit tout de même assez régulièrement, intéressons-nous brièvement aux dernières évolutions en bourse d’AMD, NVIDIA et Intel;, et pour le fun (et aussi parce qu’il nous a bien emmerdés pendant deux ans), le Bitcoin - tantôt qualifié de nouvelle valeur refuge.

 

Qui/Quand

Janvier

 bas/haut

Février

 bas/haut

Mars

 bas/haut

Vers où ? (valeurs Marketwatch du 13/03)
NVIDIA 236/251 $ 240/314 $ 216/284 $ A priori, ça remonte.. 240 $.
AMD 47/51 $ 44/58 $ 39/50 $ Idem, 43 $.
Intel 58/68 $ 55/67 $ 45/68 $ Idem, 54 $.
Bitcoin (Coindesk) 6974/9547 $ 8640/10 379 $ 5353/9145 $ Remontée timide à 5583 $.

 

Forcément, ça joue beaucoup au yo-yo, de manière plus ou moins prononcée selon l’entreprise, mais c’est NVIDIA qui semble bien avoir enregistré le coup le plus dur, il faut dire que ce n’est jamais facile de (se faire) descendre de son p’tit nuage. Néanmoins, on constate aussi que la confiance règne toujours assez, autant du côté d’Intel que d’AMD, en témoignent notamment les dernières valeurs à nouveau en hausse - certes, pour l’instant, la période des soldes boursières n’est probablement pas encore terminée.

Au fond, ces évolutions du trio magique sont assez peu surprenantes. En dépit de ses difficultés, Intel reste une valeur sûre et une machinerie correctement huilée qui fonctionne avec une affaire bien ancrée, tandis qu’AMD a des roadmaps prometteuses et un portfolio toujours plus solide, et les attentes sont fortes aussi du côté de NVIDIA qui devrait (encore) taper dur avec ses prochaines générations de GPU, Ampere à la charge

 

De son côté, le Bitcoin — l’ascenseur émotionnel par définition — a été fidèle à lui même avec une volatilité douloureuse, il affiche aujourd’hui la moitié de sa valeur de février, bien sûr, très très loin de son niveau historique de 2018 à 20 000 $, mais que beaucoup aiment encore à imaginer qu’il pourrait un jour dépasser. Qu’est-ce qu’on s’amuse tout de même, non ?

 

maitre yoyo

 Dans ce contexte mondial franchement particulier, comment se portent donc nos trois acteurs préférés du hardware ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !