• Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette RX 6950 XT fait vraiment penser à la RTX 3090 Ti. Le modus operandi pour parvenir à proposer une référence supplémentaire en sommet de gamme est similaire, pour un résultat qui l'est aussi face au précédent vaisseau amiral. Sa tarification est toutefois largement moins élitiste, puisqu'elle la place en face de la RTX 3080 Ti, en faisant une option d'achat certes très haut de gamme pour un joueur, mais plus accessible. Tâchons donc de détailler tout cela.

 

box

 

 

• Navi 21

navi21

Dès le lancement de RDNA 2, la 6900 XT proposait une version intégrale de la puce Navi 21. Il était donc difficile d'imaginer à ce moment que les rouges allaient proposer quelque chose de plus performant, sans avoir recours à un nouveau GPU. Et pourtant, c'est bel et bien le cas 17 mois plus tard. La recette : des fréquences (et une consommation électrique) en hausse notable. Avec un peu de mémoire, on se remémore toutefois que ce n'est pas une première pour les rouges, puisque ce fut le cas des RX 580 (succédant au RX 480), RX 390 (à la suite des RX 290) ou encore la 7970 GHz Edition. Le résultat ici est un gain d'une dizaine de pourcents pour notre carte overclockée par défaut, en comparaison d'une RX 6900 XT de référence. Pas de quoi crier au génie, mais le concurrent ne fait pas mieux en matière de gains. Là où les deux se retrouvent également, c'est au niveau de la consommation (là aussi sur notre exemplaire overclocké) qui franchit des paliers inimaginables il n'y a de cela que quelques générations. C'est la conséquence d'une compétition retrouvée au niveau des GPU, conduisant à une complexification intense des dernières puces, que peinent à absorber les progrès en matière de procédé de fabrication. Cette course folle ne semble pas prête de s'arrêter, si l'on accorde du crédit aux rumeurs de consommations entendues pour la prochaine génération (où que l'on regarde factuellement le niveau d'Hopper), et ce malgré l'adoption du Node 4/5 nm de TSMC. Les gains de performances sont toujours appréciables, mais faut-il aller à la limite extrême du silicium pour chercher 5% de plus qui ne feront de toute façon pas la différence en pratique pour les joueurs ? Le marketing des 2 marques ne l'entend probablement pas de cette oreille, puisqu’être en tête des classements semble être la priorité absolue. Espérons malgré tout que la prochaine génération fasse la part belle à l'efficience, histoire de ne pas oublier que l'énergie est de plus en plus onéreuse, et sa production rarement bonne pour notre planète. 

 

 

• Radeon RX 6950 XT

Alors que penser de la dernière née d'AMD ? Pas de doute, elle propose des prestations de très haut vol, en particulier en rastérisation pour laquelle elle fait jeu égal en moyenne, sur notre échantillon de jeux, avec la RTX 3090, tout du moins s'agissant de notre modèle MSi, overclocké par défaut. S'il est difficile d'inférer précisément le niveau de performance du modèle de référence, compte tenu de l'impact significatif sur les fréquences que peut avoir une limite de puissance bien plus restrictive, nous l'estimons toutefois relativement proche de la RTX 3080 Ti. Cela en fait donc deux références plutôt difficiles à départager, puisqu’au-delà de leurs performances, il est fort probable que la consommation soit elle aussi similaire, tout comme le tarif. Resteront alors les avantages de chaque camp : 4 Go de VRAM supplémentaires et des performances supérieures en définition moindre pour les rouges, un RT bien plus performant côté vert et les avantages annexes (DLSS 2.0 bien plus déployé pour l'heure, encodeur vidéo supérieur). 

 

Un petit mot sur le modèle de MSi qui s'avère excellent, avec un refroidisseur de très grande qualité, permettant de compenser la plupart des inconvénients liés à une consommation gargantuesque. Mais la plus grande difficulté pour cette nouvelle référence, provient comme souvent de la concurrence des gammes inférieures. En effet, il est bien difficile de justifier un surcoût de 25% par rapport à une 6900 XT lâchant moins de 10 %, et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Si le prix des cartes graphiques a tendance à se normaliser, on peine toujours à trouver des valeurs d'avant pénurie, puisque que l'on devrait être en deçà du MRSP pour cette génération accusant bientôt 2 ans d'existence. Comme la génération suivante toquera vraisemblablement à la porte cette année, est-il pertinent de dépenser autant à l'heure actuelle ? Nous aurions tendance à dire non, mais en réalité il est difficile de répondre à cette question sans savoir quelles seront la tarification et les prestations de la prochaine génération vu les 2 années passées.  

 

amd 40 bequiet 40 Logo G Skill intel 40 asus 40 nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 


• Les tarifs dans la vraie vie ?

 



Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !