• MSI GTX 1650 SUPER Gaming X

Pour ce test, NVIDIA ne produisant pas de Founders Edition, nous nous sommes à nouveau tournés vers MSI qui nous avait déjà fait parvenir ses GTX 1660 / 1600 TI Gaming X. Si vous avez lu nos dossiers sur ces cartes, vous ne serez pas dépaysé par celui-ci, puisque les 3 cartes sont vraiment similaires, à quelques différences près sur ce modèle afin de réduire les coûts. À noter qu'il s'agit d'une version plus élaborée et donc onéreuse que les traditionnelles entrées de gamme, les constructeurs poussant systématiquement ces modèles représentatifs de leur savoir-faire, lors des tests.

 

Celui éprouvé ce jour sera facturé 205 €, soit relativement proche des premiers prix en GTX 1660... Quoi qu'il en soit, MSI a opté pour des teintes sobres mêlant les nuances de gris pour le carter de protection, au sein duquel prennent place 2 ventilateurs axiaux de 85 mm à quatorze pales Torx 3.0. Ces dernières utilisent un profil particulier censé optimiser le flux d'air en améliorant les nuisances sonores. La carte pèse 750 g et mesure 24,7 cm du fait de l'embonpoint de son dissipateur, le PCB se limitant de son coté à 19 cm.

 

MSI GTX 1650 SUPER : face avant [cliquer pour agrandir]MSI GTX 1650 SUPER : face arrière [cliquer pour agrandir]

Face avant et arrière

 

La face arrière est intégralement dénudée, même si la backplate de ses grandes sœurs ne trouvait son utilité que dans le cadre d'un ornement esthétique. L'alimentation électrique est assurée par un unique connecteur à 6 pins, largement suffisant (150 W avec l'apport du connecteur PCIe 16x) pour les 100 W du TDP officiel des 1650 SUPER. L’encombrement est légèrement supérieur à 2 slots, on notera également que le logo MSI est rétroéclairé.

 

MSI GTX 1650 SUPER : alimentation [cliquer pour agrandir]

 La carte en vue supérieure

 

La connectique, identique à celle de sa grande sœur, diffère légèrement de celles des RTX 2060 / 2070 Founders Edition, puisque le DVI(-D) disparaît (pas forcément une grande perte à l'heure actuelle) ainsi que, plus étonnant, l'USB Type C VirtualLink, malgré la compatibilité du moteur d'affichage vidéo de TU116 avec cette norme. Ce choix s'explique probablement par le niveau de performances visé par cette gamme, un peu juste pour la VR sur des jeux gourmands. La connectique retenue comprend donc un connecteur HDMI 2.0b et 3 Display Port 1.4a.

 

MSI GTX 1650 SUPER : connecteurs vidéo [cliquer pour agrandir]

 La connectique vidéo

 

Le refroidisseur principal est constitué d'une plaque en cuivre nickelé pour le contact avec le GPU, surplombée par 3 caloducs de 6 mm utilisant le même matériau et permettant de diffuser la chaleur au sein du radiateur, dont les ailettes en aluminium sont traversées par le flux d'air en provenance des deux ventilateurs axiaux.

 

MSI GTX 1650 SUPER : le dissipateur [cliquer pour agrandir]

 Le dissipateur

 

Sous le radiateur principal se trouve une plaque métallique rigidifiant le PCB et faisant également office de dissipateur pour certains composants de puissance et les puces mémoires. Elle profite pour cela d'une partie du flux d'air qui aura traversé préalablement les ailettes (et donc réchauffé). Le PCB reprend l'organisation traditionnelle de cette gamme de cartes, avec l'étage d'alimentation situé juste derrière l'équerre de fixation et le GPU au centre entouré de 4 puces mémoires, 2 emplacements additionnels étant présents, ce PCB étant partagé avec certaines GTX 1660 (TI / SUPER) de la marque.

 

MSI GTX 1650 SUPER Gaming X : radiateur mémoire et VRM [cliquer pour agrandir]MSI GTX 1650 SUPER Gaming X : le PCB [cliquer pour agrandir]

Le dissipateur inférieur ainsi que le PCB

 

Côté marquage pour le TU116, on passe du 400 sur celui des 1660 Ti et 300 sur le modèle amputé de 2 SM (1660 / 1660 SUPER), à 250 sur cette version privée de 4 SM et 2 contrôleurs mémoire 32-bit. MSI a choisi de l'accompagner de 4 puces GDDR6 Micron d'un gigaoctet certifiées à 14 Gbps, même si conformément aux spécifications du caméléon, leur fréquence de fonctionnement par défaut sera moindre. Du côté de l'étage d'alimentation, 3 VRM sont dédiés au GPU, la mémoire se voit dotée d'une seule phase de son côté.

 

MSI GTX 1650 SUPER Gaming X : TU116 & GDDR6 [cliquer pour agrandir]MSI GTX 1650 SUPER Gaming X : étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]

Le GPU, la mémoire et l'étage d'alimentation

 

Les contrôleurs d'alimentation sont positionnés sur la face avant du PCB, pour le GPU, c'est un uP9529P de la marque uPI prenant en charge les 3 phases. Côté mémoire, c'est plus simple avec un convertisseur 7212 type Buck pour l'unique phase dédiée.

 

contrôleur d'alimentation VRM GPUcontrôleur d'alimentation VRM GDDR6

Les 2 contrôleurs d'alimentation

 

L'avis de l'électronicien : Sur le plan électronique, cette 1650 SUPER proposée par MSI ressemble beaucoup aux précédentes cartes de la marque au dragon, à quelques éléments près. TU116 version 250 consommant moins que ses grands frères, le fabricant descend en gamme sur l'alimentation en diminuant le nombre de phases, y compris pour la mémoire limitée à 4 puces. Un choix assumé pour une carte de cette gamme, ici c'est la guerre des prix et donc réduction des coûts plus que la démonstration de puissance ou savoir faire.

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z, qui dans sa version 2.28 reconnait parfaitement la GTX 1650 SUPER. Les différents éléments sont donc correctement reportés, avec 1280 Cuda Cores et 80 TMU. Le bus mémoire est amputé d'un tiers à 128-bit, avec une quantité embarquée de 4 Go cadencé à 1500 MHz (12 Gbit/s). La fréquence de base est fixée à 1530 MHz, respectant ce que préconise le caméléon, mais le boost gagne de son côté 2 bins (30 MHz soit +1,7%) par rapport aux spécifications de référence pour la 1650 SUPER (1725 MHz). Rappelons toutefois que la fréquence réellement appliquée en charge est déterminée par GPU Boost, selon la qualité (silicium) de la puce et les limites de consommation et température.

 

gpuz msi 1650s

GPU-Z MSI GTX 1650 SUPER Gaming X

 

Voyons cela en pratique : au repos, le GPU se stabilise à 300 MHz, une valeur plus élevée que la génération Pascal, mais identique à celle des RTX et autres GTX 16. La fréquence mémoire reprend de son côté la valeur notée sur les RTX et GTX 1660 Ti / SUPER dans ces conditions. En charge, nous notons un maximum à 1950 MHz pour le GPU.

 

GPU Boost ne permet toutefois pas de conserver systématiquement cette valeur, nous avons ainsi pu noter un minimum à 1890 MHz (5 bins perdus max.). La carte parvient néanmoins à conserver une fréquence moyenne de 1905 MHz lors d'une sollicitation intense en FHD, soit +8,5% par rapport au minimum garanti. Côté mémoire, pas de surprise avec une fréquence maximale à 1,5 GHz, soit la valeur officielle. 

 

gpuz msi 1650s freq t [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la MSI GTX 1650 SUPER Gaming X

 

C'est tout pour la MSI GTX 1650 SUPER Gaming X, passons page suivante à sa concurrente du jour, la RX 5500 XT de Sapphire.




Les 41 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !