• RADEON RX 480 (en vrai)

AMD nous a fait parvenir pour ce test une RX 480 de référence dans sa version 8 Go. On reconnait la "patte" AMD avec un design proche d'une Fury X ou d'une R9 Nano avec un ventilateur radial. Si l'esthétique est similaire, on ne retrouve pas le revêtement soft Touch si agréable sur la première citée, la gamme de prix imposant certaines restrictions. Malgré cela, la qualité de fabrication reste très correcte.  On retrouve en bout de carte une turbine de 6 cm de diamètre qui s'appuie sur un berceau métallique prolongeant le PCB à l'image de ce qu'avait fait le caméléon pour les 670 de référence, le métal en moins. La longueur totale de l'ensemble atteint 24,3 cm pour 685g et un encombrement de 2 slots. L'avantage d'un tel design est de profiter d'un PCB court (17,8 cm) réduisant les coûts, tout en proposant un refroidisseur capable d'expulser une très grande partie de l'air chaud à l'extérieur du boîtier. Pas de backplate, mais c'est généralement le cas dans cette gamme de prix.

 

RADEON RX 480 face avant [cliquer pour agrandir]RADEON RX 480 face arrière [cliquer pour agrandir]

AMD RADEON RX 480

 

L'alimentation électrique est assurée par un seul et unique connecteur à 6 pins positionné sur la tranche, solution qui autorise normalement une consommation maximale de 150W (75W par le port PCIe et 75W par le connecteur). Sachant qu'il s'agit là de la consommation "max. typique" de la carte selon AMD, il n'y a théoriquement pas de marge pour l'overclocking même s'il est toujours possible de "tirer plus d'électrons" de ces alimentations en général.

 

RADEON RX 480 connecteur d'alimentation

Alimentation de la RADEON RX 480

 

Le panel de connexion est riche et varié avec un HDMI 2.0b et 3 DisplayPort (jusqu'à 1.4 Ready) nécessaires pour profiter du HDR en 4K. Par contre et même si cette connectique commence à se faire ancienne, exit le DVI. L'intégralité du slot supérieur et une partie de l'inférieur sont découpées pour permettre l'extraction d'un flux d'air conséquent.

 

RADEON RX 480 connecteurs vidéo

Connecteurs vidéo

 

Le radiateur dédié au GPU est relativement simple puisqu'il s'agit d'un bloc d'aluminium disposant d'ailettes dans sa partie supérieure avec un insert en cuivre au centre pour le contact avec le die de P10. Il est par contre nécessaire d'apposer une quantité importante de pâte thermique pour assurer un bon contact du fait du heatspreader ouvert (découvrant le die) sur le packaging du GPU. Les puces mémoires et les composants sensibles de l'étage d'alimentation sont en contact avec la "carcasse" du ventirad (faisant office de dissipateur) par le biais de pads thermiques.

 

RADEON RX 480 : radiateur [cliquer pour agrandir]

AMD RADEON RX 480

 

Le ventirad retiré, le PCB très court apparait enfin. Le die de Polaris 10 utilise une orientation à 45° au sein de son packaging censé faciliter l'interconnexion. Il est entouré par 8 puces mémoire quant à l'étage d'alimentation, il est déporté du côté des slots de fixation.

 

RADEON RX 480 : PCB [cliquer pour agrandir]

PCB de la RX 480

 

Les puces mémoires sont d'origine Samsung et certifiées à 8 Gbps à l'instar de celle de la GTX 1070. Le GPU reprend le packaging traditionnel des rouges pour cette gamme, on notera qu'il est sensiblement plus petit que Tonga par contre ! Enfin, la RX 480 dispose d'un étage d'alimentation à 6 phases pour gaver entre autre Polaris, enfin pas trop quand même on espère !

 

RADEON RX 480 : GPU et mémoire [cliquer pour agrandir]RADEON RX 480 : étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]

GPU, GDDR5 et étage d'alimentation de la RX 480

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z : la RX 480 utilise donc d'une puce comprenant 2304 unités de calcul et 144 TMU. Du côté des fréquences GPU, ce dernier mouline à 1266 MHz en boost et 1120 pour sa fréquence de base (incorrectement reportée par GPU-Z pour le moment). Cette dernière est normalement la valeur la plus basse que la puce pourra prendre en charge, hors surchauffe bien évidemment.

 

rx480

GPU-Z de la RADEON RX 480

 

Au repos, la fréquence GPU est identique à celle des précédentes RADEON soit 300 MHz. Pour la mémoire, au lieu des traditionnels 150 MHz (hors HBM), on trouve étrangement 300 MHz (sachant que la 1070 au repos se contente pour les mêmes puces de 101,3 MHz). En charge 3D cette fois, contrairement aux GeFORCE qui ajoutent ici une variable selon la "qualité" de la puce (et donc de la chance de l'acquéreur), la fréquence maximale sera toujours la même pour toutes les RX 480 de référence, soit 1266 MHz hors limites de consommation ou température atteintes.

 

rx480 idlerx480 max

Fréquences au repos

 

C'est tout pour la nouvelle star des rouges et noir, voyons page suivante le protocole de test.



Les 253 ragots
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués