• Verdict

Alors que penser de l'architecture GCN4, de Polaris 10 et de la première carte l'employant à savoir la RADEON RX 480 ? Avant de vous livrer le fond de notre pensée, rappelons notre décision récente de ne plus accorder d'award ! Cela ne traduit en rien une sanction, mais un choix de notre part de ne plus attribuer de récompense lorsqu'il s'agit de nouveau GPU ou CPU. La raison : une récompense ne peut à elle seule traduire un verdict qui est la plupart du temps nuancé avec des points forts, faibles et les incertitudes. Ajoutez à cela les critiques systématiques de certains (qui pour la plupart n'ont même pas pris la peine de lire ne serait-ce que la page verdict) qui auraient vu le Bronze au lieu de l'Argent et vous comprendrez la logique de cette décision. Voilà pour la petite mise au point, il est temps à présent de revenir à notre carte testée ce jour.

 

les promesses de polaris [cliquer pour agrandir]

Alors, pari tenu pour AMD ?

 

• Polaris 10

Comme nous l'avons constaté, Polaris 10 n'est pas destinée à concurrencer le GP104 du caméléon. En termes de performances, il n'y a effectivement pas photo entre les 2 GPU, les tailles respectives ne trompent d'ailleurs pas, avec le dernier né des verts plus "gros" d'un petit tiers. AMD n'a donc pas joué l'opposition frontale face à ce dernier en concevant une puce moins ambitieuse, mais par voie de conséquence moins onéreuse à produire et donc destinée à une gamme de prix disposant de volumes de ventes bien plus élevés. C'est une approche pragmatique lorsque l'on désire reconquérir des parts de marché, le choix du concepteur de Sunnyvale parait donc pertinent.die polaris 10 [cliquer pour agrandir]

 

La réussite d'une stratégie provient principalement de l'adéquation du produit avec les attentes de la clientèle, mais aussi de la concurrence. Sur ce point, NVIDIA ne va pas rester les bras croisés bien longtemps, reste à voir ce que sera réellement sa réponse, avec une 1060 à n'en pas douter. Pour revenir à Polaris 10, il intronise une révision de l'architecture GCN, mais aussi un nouveau procédé de gravure 14nm de Samsung / Global Foundries. Difficile de dire réellement si c'est un avantage ou un inconvénient face au 16nm employé par le concurrent, reste que ce dernier dispose sur son GP104 de fréquences bien plus élevées avec une efficacité énergétique supérieure. Bien entendu, l'architecture est également partie prenante à ce niveau, il n'en demeure pas moins que le rapport de force est encore clairement en faveur des verts même si P10 améliore sensiblement la situation côté AMD, on n'en attendait pas moins. Par rapport à Tonga, Polaris va permettre une augmentation notable du nombre de GPU par Wafer et donc une réduction des coûts si tant est que le 14nm ne coûte pas un bras à AMD et que les Yields soient corrects. Au niveau des améliorations de l'architecture, on notera à l'instar du concurrent, une compression delta color plus efficiente ainsi que de légers gains au niveau du traitement de la géométrie, point traditionnellement faible des précédentes RADEON en comparaison des GeFORCE. Le moteur vidéo a également été revu en proposant (enfin) les dernières normes HDMI et DP. Côté DX12 c'est par contre le statu quo, à l'instar du GP104 qui ne revient pas au niveau des Radeon pour la flexibilité (Tiers 3), Polaris 10 ne permet pas à AMD de supporter le niveau de fonctionnalité DX12_1 qui restera donc l'appanage exclusif des GeFORCE (à partir de Maxwell 2) pour le moment.

 

• RADEON RX 480

Alors que certains en arrivaient à imaginer une RX 480 overclockée capable de venir chatouiller la GTX 1070, il n'en est rien, et ce en toute logique vu le différentiel de taille (du GPU) et de tarif entre les 2 cartes. En définitive, elle se situe légèrement au-delà du niveau de performance d'une GTX 970 alternative et proche d'une R9 390. Elle arrive parfois à tirer son épingle du jeu si le moteur 3D lui convient, mais il n'en reste pas moins qu'elle ne réinventera pas le segment haut de gamme à l'image de la HD 4870 en son temps. Elle remplacera par contre avantageusement les R9 380/380X dans la gamme d'AMD en proposant des gains compris entre 35 et 40% tout en consommant une grosse vingtaine de Watts en moins, de quoi booster son ratio perf/W.

 

La version 8 Go est commercialisée ce jour à des tarifs débutant à 259 €. Les futurs acquéreurs devront prêter attention aux caractéristiques puisque certaines cartes verront leur bande passante mémoire amputée de 12.5% du fait de l'usage de puces moins véloces, reste à voir l'impact sur les performances et l'écart de tarif entre les deux variantes. Il en sera de même pour la version 4 Go qui devrait réduire l'addition d'une trentaine d'Euros en contrepartie. Bref, la RX 480 devient sans nul doute le meilleur choix possible dans ce créneau tarifaire (sauf opération spéciale de déstockage de certaines références haut de gamme) en attendant une future réplique du concurrent, qui ne devrait plus tarder. On pointera tout de même du doigt le non respect de la norme PCIe au niveau de l'alimentation 12V du modèle de référence et qui pourrait causer quelques soucis aux cartes mères premier prix à ce niveau (grésillements audio entre autres).

 

Au rayon des autres interrogations légitimes, on peut se demander ce qui limite à ce point la montée en fréquence de Polaris 10, surtout en comparaison de la concurrence. Certes ce n'est pas dramatique en soi dans cette gamme, mais la marge d'overclocking s'avère très limitée pour celui qui voudrait tirer davantage de sa carte. L'unique connecteur à 6 pins sur le modèle de référence n'est d'ailleurs pas propice à pousser la tension du GPU (pas encore autorisé de toute façon via WattMan) pour aider à sa prise de MHz, puisque l'on dépasse déjà le nominal sans même augmenter la fréquence, on imagine alors le résultat en combinant hausse de fréquence et tension combinées... Il n'en reste pas moins qu'avec un avantage de plusieurs centaines de MHz, sans contrepartie au niveau de la consommation, le caméléon profite pour l'heure d'une marge de performance "gratuite au niveau du silicium" qu'AMD devra combler à un moment ou un autre pour inquiéter sérieusement son concurrent.


Logo Asus Logo G Skill logo Intel gigabyte 40 amd 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test



Les 253 ragots
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués