MAJ 16h35 : il s'avère que TechpowerUP avait déjà pu tester ce SSD en exclusivité le mois dernier, suggérant que l'annonce récente n'était pas tellement pour le SSD lui-même, mais plutôt pour son repositionnement marketing comme un module de choix pour les mineurs de Chia qui ont émergé entre-temps, et tant pis pour les créateurs. Ceci permet toutefois de compléter le tableau des caractéristiques techniques de la référence, comme le contrôleur, le type de NAND et avec au moins un prix. Comme il fallait s'y attendre, celui-ci est assez démentiel, correspondant à parfois à plus du double de ceux des meilleurs SSD NVMe, y compris PCIe 4.0.

 

Contre toute attente, c'est de la NAND TLC qui est à l'oeuvre, une référence avec 64 couches, donc plutôt "agée", mais il s'agit de la variante FortisMax de chez Micron pour les entreprises (au lieu de FortisFlash habituellement pour le grand public) certifiée pour 10 000 cycles de programmation/effacement (comme la MLC), contre 1500 pour la FortisFlash. Par contre, ces deux puces seraient virtuellement identiques, car déclinées à partir du même die, la différence technique n'est donc pas connue - si différence il y a, autre qu'un tri très sévère et une segmentation potentiellement artificielle. À l'usage, les performances du SSD sont parfaitement correctes et la garantie de 12 ans est une véritable insulte pour tous les autres SSD grand public, généralement garantis au mieux pour 5 ans.

Forcément, cette exclusivité se paye, ce qui suggère aussi qu'il y a effectivement peu de puces capables d'atteindre les spécifications FortisMax. Il n’empêche que c'est une très belle preuve des capacités d'une puce TLC présumée "parfaite" et qu'il est toujours possible de faire mieux. Toutefois, s'il est déjà bien difficile d'atteindre l'endurance d'un bon SSD TLC standard, les 12 000 To seront sans aucun doute impossible à atteindre même avec une usage intense. Un (faux) sentiment de sécurité que TeamGroup a tarifé au prix fort, faisant de ce SSD un achat difficilement justifiable pour le commun des mortels. Et c'est peut-être un peu pour ça que le fabricant fait maintenant du pied au mineurs.

 


Si le minage de cryptomonnaie sur support de stockage n’a rien de novateur, on dirait bien que le token Chia a donné une impulsion à cette technique de minage dont on se serait probablement bien passé ! Chia n’est pas nouveau, le projet est sur le rail depuis 2018, mais ce n’est que récemment qu’il a quitté sa phase bêta pour entrer dans une phase active et publique, c’est-à-dire ouverte aux mineurs, petits et grands. Et les réactions ne sont pas fait attendre, en préparation pour le grand jour, nombreux auraient été ceux à se jeter sur disques durs et SSD pour satisfaire au concept de proof of time and space de Chia. Pour l’anecdote, Chia a déjà dépassé l’exabyte de stockage (soit l’équivalent approximatif de 63 333 disques durs de 20 To) il y a quelques jours, en l’espace d’un seul mois.

 

Face à ce nouveau phénomène, les fabricants aussi ont réagi, certains publiquement pour s’opposer à cet usage de leur SSD comme Galax, d’autres avec un nouveau type de cartes mères spéciales minage où la dizaine de slots PCIe ont laissé leur place à autant de prises SATA, mais plusieurs ont aussi annoncé des gammes de SSD spécifiquement conçu pour cette pratique. C’est le cas de TeamGroup, qui n’est pas un inconnu, via sa marque T-Create. Ce dernier vient de dévoiler son SSD PCIe 3.0 M.2 Expert, destiné aux créateurs de contenu de par sa gamme, mais en réalité plutôt aux mineurs de Chia.

 

teamgroup t create expert minage chia

 

TeamGroup T-Create Expert1 To2 To
Format & norme

M.2 2280

PCIe 3.0 x4 avec NVMe 1.3

Contrôleur Silicon Motion SM2262ENG
DRAM

1 Go DDR3-1600

Micron

2 Go DDR3-1600

Micron

NAND

NAND 3D TLC 64L

Micron

Lecture — Écriture séquentielle 3400 Mo/s -3000 Mo/s
Lecture - Écriture aléatoire 180 000 - 140 000 IOPS
Endurance 6000 To 12 000 To
MTBF 3 000 000 d’heures
Consommation ?
Garantie 12 ans
Prix conseillé ? 800 $
Page Produit TeamGroup T-Create Expert

 

En apparence, un SSD NVMe PCIe 3.0 parfaitement ordinaire et aux performances peu impressionnantes, sauf pour son endurance exceptionnelle et une garantie de 12 ans absolument inédite pour une référence mainstream ! On ne sait pas sur quel type de NAND et quel contrôleur TreamGroup a jeté son dévolu. Le constructeur ne donne aucune indication quant aux performances en minage de Chia du SSD, mais n’a pas hésité à présenter son SSD comme étant « l’outil le plus puissant » pour ce nouveau phénomène, par une endurance qui devrait être plus à même de satisfaire les nombreuses actions intenses d’écriture et de lecture qu’implique cette méthode de minage, supposée plus écologique. Et les performances d'un SSD NVMe permettront de miner assurément plus rapidement qu'avec un disque dur. N’empêche, c'est un peu triste qu'il ait fallu attendre cette cryptomonnaie pour qu'un fabricant mette à disposition une telle offre.

 

Selon le type de support, une « parcelle » de Chia- représentant 101,4 Go de stockage - peut nécessiter jusqu’à 12 heures de travail et sera récompensé avec 0,32 centime de dollars par jour par parcelle. 1 To peuvent donc rapporter jusqu’à 3,20 $ par jour, ou 6,40 $ pour 2 To. Une rentabilité approximative, certes, mais pas vilaine et qui expliquerait mieux pourquoi les mineurs se jettent sur les disques durs et surtout les SSD, au grand dam (encore une fois) du reste du monde. À ce jour, un Chia se négocie pour environ 560 euros...

 

cassez vous tornade meme


Un poil avant ?

TSMC aux USA, bien 6 usines de planifiées ?

Un peu plus tard ...

L'exclusivité, un marché bien juteux pour Epic Games

 T-Create, la sous-marque de TeamGroup, a un nouveau SSD bien particulier, pensé pour le minage de Chia ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !