Elle avait été teasée par SK Hynix en juin dernier et le coréen fut aussi le premier à en produire la première vraie puce, la HBM3 est depuis hier officiellement un standard de JEDEC et une évolution de la High Bandwitch Memory ! On connait déjà un paquet de choses sur cette 3e génération HBM, un bon nombre de ses caractéristiques avait été cité dans les actualités précédentes, il n'y a donc aucune vraie surprise au programme, mais rafraîchissons-nous tout de même un peu la mémoire.

 

Comme toute évolution qui se respecte, l'objectif premier fut d'améliorer les performances. Ainsi, chaque pin de la HBM3 possédera un taux de transfert de 6,4 Gb/s, ce qui permettra à chaque stack d'atteindre le joli total de 819 Go/s ! Mais ça ne s'arrêtera pas là, le but ultime étant d'obtenir 8,4 Gb/s et 1075 Go/s, SK Hynix y travaillerait déjà ! À titre de comparaison, c'était de l'ordre de 1 Gb/s et 128 Go/s pour la HBM, puis 2,4 Gb/s et 307 Go/s avec la HBM2, et SK Hynix a poussé la chose à 3,6 Gb/s et 460 Go/s avec sa HBM2E, un peu mieux par rapport aux 3,2 Gb/s de l'alternative chez Samsung.

 

skhynix hbm3

 

Simultanément, la capacité de stockage a elle aussi encore augmenté. D'un maximum de 8 avec la HBM2E, la HBM3 permettra d'avoir 4, 8 ou 12 couches de DRAM, en sachant que 16 couches sont déjà au programme pour un peu plus tard. Par conséquent, la HBM3 pourra un jour proposer des capacités allant de 4 à 64 Go ! Avec ceci, la tension baisse d'un cran et passe à seulement 1,1V, ce qui fait qu'elle sera toujours bien plus économe (et rapide) que de la GDDR. Enfin, ECC intégré à la puce et détection d'erreurs en temps réel sont aussi de la partie pour une fiabilité accrue.

 

En voilà une bien belle mémoire ! Mais à qui est-elle donc destinée ? Compte tenu notamment du fait que la HBM a toujours été plutôt chère, bien plus que de la GDDR,  il y a fort à parier que la HBM3 restera elle aussi une exclusivité des gros et coûteux accélérateurs destinés aux datacenters, comme les Radeon Instinct et Radeon Pro d'AMD, ou les A100 et Quadro de NVIDIA. En tout cas, les quantités de mémoires vont encore pouvoir exploser avec la HBM3, et pas qu'un peu (pleure en RX 6500 XT) ! (Source)


Un poil avant ?

Le dernier rempart sur le point de se lever pour l'acquisition de Xilinx par AMD !

Un peu plus tard ...

Hopper serait énorme !

 Propulsée sur le devant de la scène par SK Hynix, la HBM3 a enfin été bénite par le JEDEC !  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !