Avant-hier, nous vous causions de PowerGPU, un intégrateur américain s’étant plaint d’un nombre étrangement haut de processeurs de la famille Ryzen 5000 arrivés morts (DOA) à leur enseigne. En ces temps de pénurie, la chose a été prise très au sérieux par AMD, qui a depuis annoncé travailler étroitement avec la firme en question afin de déterminer les causes du bousin. En effet, certains processeurs peuvent être capricieux sur les premiers démarrages, particulièrement au niveau de la mémoire ou des bus PCIe surchargés, sans pour autant poser de souci par la suite.

 

Bref, au vu de la significativité des tests (spoiler: pas grand-chose, quoi) du fait de 320 exemplaires testés en tout, l’affaire a pris un sacré goût de tempête dans un verre d’eau. Mais, parfois, au comptoir, on fait des choses sérieuses (sisi, promis), alors nous avons contacté un des plus gros VPC de l'hexagone qui a bien voulu nous communiquer ses taux de retours enregistrés depuis la mise en vente des dits ryzen 5000.

 

Processeur

Taux de Retour (FR)

Nombre de processeurs vendusTaux de panne réel minimum (confiance à 99 %)Taux de panne réel maximum (confiance à 99 %)
AMD Ryzen 9 5950X < 0,01 % +/- 5000 unités

0 % 3,6 %
AMD Ryzen 9 5900X < 0,01 % 0 % 3,6 %
AMD Ryzen 7 5800X 0,30 % 0, 1 % 0,7 %
AMD Ryzen 5 5600X < 0,01 % 0 % 0,2 %

Données récoltées par un célèbre VPC français depuis le lancement des Zen 5000

 

Certes, la comparaison n’est pas tout à fait équitable, vu qu’il s’agit ici des exemplaires directement vendus (et non testés avant d’être montés), mais cela comprend également les processeurs au détail, en boîte ; comprenez donc qu’une production défectueuse se refléterait de toute manière dans ces statistiques. Or, tel n'est pas le cas... sans grande surprise : un processeur n’est pas un composant particulièrement affecté par les aléas entre l’usine, où il est normalement testé (et recalé !), et son lieu de montage. Outre une broche tordue ou une surtension, difficile de rendre un CPU inutilisable immédiatement dès son installation.

 

amd 3d

 

Autrement dit, notre cher PowerGPU a dû redoubler de malchance et tomber sur un lot particulièrement mal testé ou une erreur d’étiquetage, car les taux de retour en France ne permettent pas d’affirmer que les puces sous architecture Zen 3 soient significativement peu fiables.

 

Notez que nombres d'utilisateurs faisaient aussi mention de cartes mère X570 également touchées par une manie similaire de tomber un peu trop souvent en rade. À l’heure actuelle, personne n’a cependant remonté de quantification chiffrée de l’affaire, ce pourquoi nous nous abstiendrons de davantage de commentaires pour le moment. Mais, qui sait, vous pourriez pitètre retrouver prochainement des stats plus poussées sur les composants. Affaire à suivre !


Un poil avant ?

Une prochaine mise à jour activerait les 120 Hz sur l'Oculus Quest 2

Un peu plus tard ...

Samsung annonce les premières puces HBM-PIM dédiées aux IA

 Rien d'anormal sur les taux de retour des Ryzen 5000 en France, il faut croire que PowerGPU n'a vraiment pas eu de chance ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 44 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !