Après des jours de spéculations et de rapports - optimistes pour les uns et pessimistes pour les autres; voici nos brèves sur ceux de Compal, JP Morgan et Fubon - Intel a finalement brisé publiquement son silence par l’intermédiaire d'un communiqué signé Bob Swan, CFO et PDG par intérim du fondeur depuis le "départ" de Brian Krzanich. Bien sûr, vous vous en doutez, les mots ont fort certainement été choisis avec attention, et c'est normal. Après tout, il ne faudrait quand même pas inquiéter la clientèle plus qu'elle ne l'est déjà, d'où un ton dans l'ensemble plutôt rassurant.

 

Rapport avec la news ? Aucun ! C'est cadeau. [cliquer pour agrandir]

Bob Swan et quelques membres de la nouvelle "dream team" d'Intel !

 

Bob Swan nous explique ainsi que les usines d'Intel doivent actuellement faire face à une demande plus soutenue qu'attendu, notamment grâce à une forte croissance des affaires data-center du fondeur et une croissance surprise du marché du PC pour la première fois depuis 2011. En conséquence, les fabs d'Intel ont du mal à suivre la cadence, poussant le fondeur à favoriser la production des Xeon et des processeurs Core afin de servir en premier les segments haut de gamme des marchés du fondeur.

En tout cas, Swan reconnaît bien la réalité d'une disponibilité limitée de ses produits auprès des partenaires, particulièrement les puces d'entrée de gamme.  Voilà qui expliquerait aussi pourquoi nous avons surtout entendu les OEM de laptops/notebooks se plaindre d'un approvisionnement difficile, bien que cela n'a visiblement pas empêché les prix des processeurs Core de 8e génération d'exploser dans la foulée, et accessoirement de renforcer le pessimisme quant aux futurs tarifs des Core i9000.

 

Dans l'espoir de réduire la pression sur ses lignes de production, Swan annonce qu'Intel planifie d'augmenter ses dépenses d'un milliard de dollars approximativement par rapport au budget prévu au début de l'année, pour un total qui avoisinerait désormais les 15 milliards. Cette somme supplémentaire servira donc à accroître la capacité de production en 14nm dans les usines situées en Oregon, Arizona, Irlande et Israël. Toutefois, on notera qu'Intel ne partage aucune date précise quant à la réalisation de ces investissements ni si les travaux ont déjà été lancés depuis.

Au passage, le statut du 10nm a lui aussi été abordé très brièvement. Sans dévoiler trop de détail non plus, le CEO se contente en effet juste d'affirmer qu'Intel fait des progrès et arrive progressivement à améliorer les rendements du procédé de gravure, et surtout que la production en masse est toujours (vaguement ?) planifié pour 2019. À ce stade, l'on ne sait pas encore exactement quel marché pourrait être servi en premier, mais si l'on en croit cette roadmap dévoileé par Intel en août, ce ne serait en tout cas pas celui des serveurs où Ice Lake 10nm n'est pas attendu avant 2020. Néanmoins, une feuille de route n'est jamais inscrite dans le marbre, parfois pour le meilleur, comme pour le pire.
 

Quoi qu'il en soit, ce serait néanmoins une bonne chose et le plus tôt serait le mieux. Il ne faut pas oublier qu'une partie des soucis d'Intel proviendrait aussi du fait que la quasi-totalité de son catalogue repose désormais sur le 14nm, y compris celui des chipsets qui par tradition se trouvait jusqu'alors toujours en retrait d'une génération par rapport aux processeurs, dixit le retour en arrière au 22nm pour le chipset H310. L’amélioration du rendement, la production en masse et les lancements concrets des premiers produits en 10nm devraient donc - en théorie - contribuer à rétablir cet équilibre et réduire simultanément la pression que subit le 14nm en ce moment. En tout cas, on ne peut que le souhaiter !

Pour conclure le tout, Intel confirme aussi maintenir son objectif de chiffre d'affaire pour l'année, confiant en sa capacité de continuer à approvisionner sa clientèle au mieux de ses capacités.

 

 Oyé oyé, braves gens ! Voici un communiqué de Bob Swan, CEO (par intérim) tout puissant d'Intel... Alors, que nous dit Bob ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !