Apparemment, Intel serait soudainement en proie à des difficultés pour satisfaire la demande de sa clientèle et son approvisionnement en CPU, et tout s'était plus ou moins accéléré avec la rumeur d'une externalisation partielle de la production vers TSMC, évidemment vaguement démentie par Intel dans la foulée. Ce qui n'a pas empêché TrendForce de faire part de son pessimisme particulièrement en ce qui concerne les livraisons des processeurs Mobile du fondeur - notamment Whiskey Lake-U. Comme pour en rajouter une couche aux discours alarmistes récents, voilà que JP Morgan entrevoit lui aussi un impact négatif de cette pénurie pour le marché de l'ordinateur portable et desktop tout au long du dernier trimestre de l'année.

 

Gokul Hariharan, Directeur de la division de recherche technologique Asie-Pacifique, a mis en garde ses clients d'une baisse potentielle des ventes de PC comprise entre 5 et 7% au cours des prochains mois alors que les OEM se retrouveraient à devoir batailler pour obtenir suffisamment de CPU afin d'équiper leurs machines. Il surenchérit en expliquant que si l'impact a été relativement faible au troisième trimestre, celui-ci se serait progressivement renforcé depuis et atteindrait son maximum sur la dernière période de 2018.

Toujours selon San Gokul, se serait particulièrement vrai pour les machines haut de gamme où offrir la génération Intel précédente ou des processeurs AMD comme alternative serait estimé comme "difficile". Ouch, ça c'est fait ! Ainsi, si la prédiction d'une baisse entre 5 et 7% devait se réaliser, il va sans dire que cela porterait un nouveau coup dur au marché du PC qui venait à peine d'enregistrer sa première croissance en 6 ans. Enfin, en réponse à tout ceci, Intel a réagi avec un autre communiqué que l'on pourrait aisément résumé par "Business as usual" ou "Pénurie ? Quelle pénurie ?".

 

Customer demand has continued to improve over the course of the year, fueling growth in every segment of Intel’s business and raising our 2018 revenue outlook $4.5 billion from our January expectations. We will have supply to meet our announced, full-year revenue outlook and we’re working closely with our customers and factories to manage any additional upside.

 

Forcément, une mauvaise nouvelle pour Intel signifie en théorie une opportunité pour AMD. Ce dernier a donc déjà annoncé qu'il sera au taquet pour l'approvisionnement de CPU durant la période des fêtes en approche. De plus, cette situation pourrait naturellement pousser de nouveaux clients dans les bras de l'équipe de Lisa Su !

 

lisa su how u doing client cible

 Lisa en chasse !

 

Sur le marché des serveurs, dont AMD a récemment récupéré 1%, les Xeon feraient actuellement déjà l'objet de réductions plus élevées que d'ordinaire de la part d'Intel, le fondeur n’hésiterait ainsi plus à se mettre au niveau des EPYC d'AMD, voire en dessous, la clientèle ne manquant évidemment pas de jouer la carte de la concurrence à leur avantage. 

 

En attendant que ce déroule tout ce tralala au fond certainement loin d’être aussi dramatique que le laissent entendre les analystes financiers, 2018 semble néanmoins bien parti pour conclure une excellente année de la part d'AMD. Pas nécessairement en termes de part de marché, mais en matière de bourse c'est un fait ! Loin des 10$ du 1er janvier 2018, AMD culmine actuellement à 32$, soit une hausse de +218,29%. Est-ce réaliste et durable ? L'avenir nous le dira. Mais ce serait aussi un signe qu'AMD sait enfin à nouveau convaincre, tout en profitant des circonstances défavorables multiples - les failles Spectre & Meltdown, le départ du CEO, les déboires avec le 10nm, la "pénurie" du 14nm - auxquelles Intel doit encore faire face actuellement. Diantre, 2019 s'annonce passionnant ! (Source)

 

AMD/Intel, évolution bourse de janvier à septembre [cliquer pour agrandir]

 Après TrendForce et une poignée d'autres analystes, voilà qu'un représentant de JP Morgan fait lui aussi part de son inquiétude pour le marché du PC en cette fin d'année.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !