Dans la gamme Comet Lake-S qui devrait arriver dans les mois qui viennent, le haut du panier est occupé par le 10900K, un décacore boosté. Dans la hiérarchie, un octocore suit un décacore, et le plus haut représentant est le 10700K. Il vient donc remplacer, contrairement à ce que son nom indique, le 9900K. Tum Apisak a détecté le bousin, et hormis ses 8 coeurs, ses 16 threads, et son 14nm, ses fréquences ont été mesurées à 3.8 GHz de base et 5.3 GHz en boost. La vitesse de base tous coeurs chargés est rarement atteinte, elle est le plus souvent dépassée allègrement puisque fonction du TDP, des températures.

 

La vitesse sur un ou deux coeurs également n'a que peu d'intérêt puisque peu d'applications ne font mouliner qu'un ou deux coeurs. Par nature, l'ensemble des tâches de fond utilisent déjà un coeur, donc on peut penser qu'on ne verra presque jamais ces 5.3, GHz. Mais ce qui est intéressant, c'est de savoir si cette fréquence peut-être tenue sur tous les coeurs, à l'instar du 9900KS pour lequel c'était une promesse d'Intel même si de 5 GHz. On peut penser que cela pourrait être possible, au prix certainement d'une grosse consommation. Il devrait en tout cas se comporter au pire comme un 9900K, au mieux comme quelque chose de plus docile que le 9900KS.

 

10700k apisak

 Tout doucement, les processeurs Comet Lake-S se font flasher, et aujourd'hui c'est le 10700K qui aurait été pris par la patrouille ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !