Une semaine après la RTX 3080 Ti, NVIDIA réitère le lancement d’un nouveau modèle avec la RTX 3070 Ti, une carte dont nous avons eu du mal à cerner l’utilité du fait des 8 % seulement d’avance sur sa sœurette non-Ti (la 3080 galopant à plus de 30 % devant) en dépit d’une enveloppe thermique de 290 W largement relâchée. Quelques pourcents seulement, certes, mais sous Windows ; la donne pouvant légèrement changer sous Linux, comme nous avons pu le constater en début d’après-midi.

 

Rebelote, donc, pour notre confrère Phoronix, qui ressort tout l’étal des GPU disponibles de son côté — toujours sans RX 6900 XT, malheureusement — et continue son investigation des performances de la surcouche de compatibilité Proton. Dommage d’ailleurs de ne pas avoir également lancé les titres sous Windows pour un comparatif des plus endiablés, pourquoi pas pour un futur dossier ?

 

Bref, venons-en aux performances : le bât blesse finalement toujours autant, la nouvelle venue se faisant toujours battre par la RX 6800 XT (de 15 %, contre 17 % sur notre test) tout en n’offrant, finalement, que des gains très légers par rapport à la RTX 3070 tout court (moins de 8 %, ce qui corrobore nos résultats). Il faut dire qu’avec une base architecturale si commune, il aurait été fort surprenant de voir le GA104 complet performer miraculeusement mieux que sa version castrée en ne changeant que l’environnement logiciel. Malgré tout, si vous voulez farfouiller dans le détail des résultats, vous pouvez toujours sortir votre meilleur traducteur et filer sur le test complet !

 

 

nvidia new longeur


Un poil avant ?

Et sous Linux alors, comment se comporte la RTX 3080 Ti ?

Un peu plus tard ...

Le prochain Battlefield dévoilé, qu'en attendre ?

Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !