Ce n'est pas la première fois que la Commission Européenne ou qu'un pays européen s'attaque à Steam, toutefois il s'agit d'une des restrictions phares qui est touchée par la juridiction cette fois-ci, preuve et dossier à l'appui. Après la remise en question des lootbox sur certains jeux ou le non-respect du droit de rétractation - ou tout du moins de la communication dessus - le point visé ici est la protection géolocalisée des licences de jeux vidéo, interdisant l'activation de certains titres en dehors du pays d'achat, évitant l'achat de jeux moins chers dans certains pays depuis chez nous par exemple.

 

éditeurammende (en €)réduction
Valve 1 624 000 € 0 %
Capcom 396 000 € 15 %
Bandai Namco 340 000 € 10 %
Focus Home 2 888 000 € 10 %
Kosh Media 977 000 € 10 %
Zenimax 1 664 000 € 10 %

 

À savoir, Valve n'est pas le seul dans le box des accusés, puisque cette technique nécessite l'accord des éditeurs. Nous avons donc 5 partenaires qui ont utilisé cette pratique, et qui ne sont pas des petits studios : Capcom, Focus Home, Bandai, Koch Media et Zenimax. Plutôt de grosses sociétés donc, dont la pratique permettait de réguler les tarifs selon la zone géographique de pas moins de 100 titres, ce qui reste plutôt important. Bien entendu, si le distributeur n'était pas assez méfiant, celui-ci pouvait - sans le savoir - vendre des clés inutilisables, à moins de recourir à un VPN.

 

La pratique est donc accusée au nom des lois antitrust, puisqu'elle permettait un contrôle de la tarification des jeux selon des critères géographiques. Valve encourt donc une amende de 1 624 000 euros tout de même, et les sommes sont réduites pour les éditeurs - 10 % de moins, sauf Capcom qui est à 15 % de moins - qui ont accepté de coopérer avec la justice dans cette affaire. Cependant, Valve, refuse de vouloir changer ses méthodes pour autant, ce qui peut amener à d'autres poursuites dans le futur. (source : Commission Européenne)

 

steam eu geoblocage


Un poil avant ?

Un hotfix chez Nvidia, pourquoi ?

Un peu plus tard ...

L'ARCEP change de présidence, bonjour à Laure de la Raudière

 Accusé sur ses pratique de géo-blocage de certains jeux vidéos sur sa plateforme Steam, Valve va devoir passer à la caisse... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !