C'est en 2018 que la DRAM avait atteint son pic tarifaire, véritable âge d'or pour les producteurs, les prix se sont ensuite fortement effondrés en 2019 et ont connu en enchaînements successifs de hauts et de bas au fil des mois suivants, mais on est aujourd'hui toujours en mesure d'apprécier une tarification assez clémente en cette fin d'année 2020, avec des prix de retour au même niveau qu'il y a un an. Vous pensez bien que ce n'est pas nécessairement idéal pour les producteurs de mémoire, qui doivent également investir lourdement dans les moyens de production et pour rester dans la course technologique.

 

Pourtant, les prévisions pour 2021 et au-delà sont a priori déjà très encourageantes pour les acteurs de cette industrie, IC Insights voit déjà une croissance à deux chiffres du marché de la DRAM sur les 3 prochaines années, tandis que le cartel sud-coréen de la mémoire - Samsung et SK Hynix - anticipe carrément un boom de la mémoire pour l'année à venir ! Du coup, ce serait bien dommage de ne pas en profiter au maximum. Un boom, c'est bien, mais avec des prix plus élevés, ce serait encore mieux, non ? Et hormis les phénomènes naturels et autres incidents industriels, quels sont donc les autres leviers à disposition pour agir sur les prix ? 

 

roue fortune fabricant nand cdh

 

Le journal Coréen ChosunBiz affirme savoir que Samsung planifie de réduire les investissements pour l'expansion de ses usines, et à l'avenir d'y aller avec plus de retenue. Bien qu'il soit attendu à ce que plus de puces DRAM sortent des usines en 2021 par rapport à 2020, Samsung projette aussi d'utiliser entre-temps certaines des lignes de production de DRAM pour y fabriquer des capteurs d'images CMOS — une tactique apparemment souvent utilisée pour stabiliser le cours de la DRAM et éviter/limiter les pertes...

 

Néanmoins, ça ne veut pas dire que ça va forcément fonctionner, il reste difficile de prédire dans quel état sera vraiment le marché suivant le soi-disant boom, en sachant que les producteurs anticipaient déjà une hausse des prix pour 2020 et qu'ils avaient déjà usé de cette stratégie dès l'an 2018 (voir ici et ). On a bien vu ce que ça a donné... Peut-être arriveront-ils cette fois-ci à retrouver un équilibre qui leur est plus favorable, celui où l'offre est bien inférieure à la demande, pour un approvisionnement plus limité et plus convoité, et hop, des prix en hausse ! Ce genre de rumeur peut aussi encourager leur clientèle à acheter plus de puces que nécessaire dans l'immédiat, par crainte d'une future hausse des prix, créant une demande faussée et baissant les stocks des producteurs, et participant de fait indirectement aux manigances de ces derniers. Le hic c'est que ces mêmes clients peuvent ensuite se retrouver avec un trop gros inventaire de DRAM sous la main si celui-ci ne s'écoule pas comme prévu dans l'année, et qu'ils devront logiquement brader pour s'en débarrasser, tout en réduisant les nouvelles commandes auprès des producteurs. Et hop, baisse des prix !

Bref, rien ne sert de paniquer et de se précipiter pour acheter de la mémoire, surtout si ce n'est pas indispensable. On verra bien ce que l'avenir nous réserve vraiment...


Un poil avant ?

Bon plan • WD Black SN750 500 Go avec dissipateur à 77,98 €

Un peu plus tard ...

Des scores Geekbench trop beaux pour être vrais d'un i7-11700K sur Z490 ?

 Tient, on n'aurait pas déjà entendu ça quelque part, il y a deux ans ? Zou, rebelote ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !