Naturellement, ce ne sont toujours que des rumeurs, mais l’agitation médiatique (loin d’être innocente) prouve qu’il y a bien une ou plusieurs vérités autour de la vente d’ARM Holdings par le japonais SoftBank. Suivant l’apparition de la rumeur, NVIDIA a rapidement été cité comme étant l’acheteur le plus intéressé par une acquisition, le Caméléon serait même particulièrement motivé et n’aurait pas manqué de le faire savoir, en sachant que SoftBank aurait aussi approché Apple, mais ce dernier n’aurait pas montré grand intérêt. Ensuite, c’est Samsung qui est entré dans le tableau l’autre jour. Pas en tant qu’acheteur unique semblerait-il, mais potentiellement pour une participation à hauteur de 3 - 5 % des actions d’ARM Holdings dans le cadre d’un rachat par un groupement de différents acteurs.

 

En somme, chaque jour qui passe apporte un ou plusieurs nouveaux noms au feuilleton ! Selon le journal japonais Nikkei Asian Review, son compatriote SoftBank a pris contact avec les géants Taïwanais TSMC (fondeur tout-puissant) et Foxconn (plus grand fournisseur de matériel électronique au monde). Il y en aurait évidemment d’autres, les noms Apple et Qualcomm circulent toujours vaguement avec la liste des acheteurs potentiels. Nikkei affirme que TSMC et Foxconn ont ainsi obtenu une sélection de données financières et des modèles de projections d’ARM, comme NVIDIA auparavant. Les Taïwanais en seraient encore qu’au stade de réflexion pour l’investissement et pour l’instant aucun n’aurait déjà montré autant d’intérêt que NVIDIA.

 

nvidia arm samsung foxconn apple tsmc cdh

 Bon, ça commence à faire du monde ! Un consortium en devenir ?

 

À ce propos, le co-fondateur d’ARM — l’entrepreneur autrichien Hermann Hauser — a fait connaître publiquement son avis sur la question dans un interview chez BBC. En gros, il est contre une acquisition par NVIDIA, estimant que serait une mauvaise chose pour l’industrie, la majorité des détenteurs d’une licence d’ARM étant des concurrents (potentiels) et qui pourraient réagir en se tournant vers des alternatives à ARM (serait-ce vraiment un drame ?). Cela dit, Hauser reste aussi peu optimiste quant aux chances d’obtenir les accords nécessaires pour le rachat. Accessoirement, il estime que l’Angleterre devrait vraiment saisir l’occasion pour ramener ARM à domicile comme la coupe du Monde.

 

Bref, il semble évident que SoftBank fait bien mijoter la chose et tente d’exciter les différents acteurs avec une agitation médiatique peu innocente, probablement dans l’espoir de vendre au(x) plus offrant(s) et d’en tirer le meilleur prix possible pour réduire ses dettes. En tout cas, ce serait avec NVIDIA que les négociations seraient les plus avancées et sérieuses. Point intéressant, Reuters a récemment aussi rapporté que SoftBank pourrait décider de conserver des parts d’ARM dans le cas d’une vente à NVIDIA, en plus de reprendre dans la foulée des actions au capital de NVIDIA (que l’investisseur avait totalement liquidé en 2019). S’agirait-il potentiellement d’une manœuvre visant à rassurer les autorités de régulations et les acteurs concernés ? Wait and see!

 Kikivadonner tous ses sous-sous à SoftBank pour ARM ? À croire qu'il y a du monde au portillon, virtuellement...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !