Pour une fois, la rumeur côté Caméléon n’a pas Ampere pour sujet, mais ARM, le spécialiste britannique du semi-conducteur et quasi incontournable de nos jours ! Afin de se placer dans le contexte de la rumeur, il faut savoir que Softbank, société mère d’ARM Holdings, songerait à se séparer de sa propriété en vendant simplement la division, ou de la réintroduire en bourse par l’intermédiaire d’une IPO.

Pour la p’tite histoire, Softbank — également ex-actionnaire majoritaire de Nvidia jusqu’en 2019 — avait acheté ARM Holdings en 2016 pour 32 milliards de dollars américains et il est fort probable — vu son succès — que la compagnie se négocierait aujourd’hui pour bien plus ! Néanmoins, ce serait un morceau tellement gros à avaler qu’aucun intéressé potentiel ne se serait encore concrètement fait connaître. Évidemment, des noms ont déjà circulé, Apple en premier, et aujourd’hui Nvidia !

 

Anéfé, la rumeur rapportée par Bloomberg dit que la bande à Jensen aurait exprimé son intérêt pour l’acquisition d’ARM. Pardi, on imagine sans mal les portes que cela ouvrirait pour Nvidia, déjà titulaire d’une licence ARM, d'autant plus depuis le rapprochement ARM-Nvidia de 2019 dans le domaine des superordinateurs. Par contre, du fait de la nature du commerce d’ARM et d’une clientèle très large, il est évident que la validation d’un tel rachat promettrait d’être particulièrement sportif face aux différentes autorités de régulations. En fin de compte, Softbank pourrait aussi se contenter de l’introduction en bourse d’ARM, sans changer de mains. Comme il fallait s’y attendre, des représentants d’ARM et de Nvidia ont déclaré ne pas commenter « rumeurs » et « spéculations », normal.

 

Bon, généralement ce genre de rumeur « flash » de rachat d’un géant par un autre n’aboutit que très rarement, mais on ne peut qu’imaginer les répercussions potentielles d’un changement de propriétaire de la maison ARM,  qu’il s’agisse d’Apple, d’Intel ou de Nvidia, ou d’Obi-Wan Kenobi. D’un autre côté, on serait surpris que Softbank veuille effectivement se séparer d’ARM, alors que ses propriétés intellectuelles rencontrent pourtant un succès incontestable, mais on se doute bien qu'il pourrait y avoir des raisons que l'on ignore encore pour une telle opération.

 

nvidia arm support gpu cpu superordinateur

 Rumeur de la semaine, avec Nvidia qui pourrait se proposer de délester Softbank d'ARM Holdings. Possible ou idée tirée par les cheveux ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !