C'était hier à l'aube de son 50e anniversaire (célébré aujourd'hui donc : Happy bidet Amédé) que Lisa Su s'était pointé pour papoter des chiffres de son entreprise, quelques jours après que son homologue chez Intel en avait fait de même. Les chiffres sont évidemment toujours bien loin d'être du même ordre que ceux du géant bleu, mais le bilan général est également relativement mitigé, si ce n'est que certains résultats seraient tout de même meilleurs qu'attendus. La compagnie a engrangé un total de $1,27 milliard de chiffre d'affaires, correspondant à -23% depuis Q1 2018.

 

amd resultat q1 2019 tendance 2017 2019

 

Plus spécifiquement, les activités CPU et GPU ont dégagé un total de $831 millions, c'est inférieur à 26% par rapport à Q1 2018 principalement à cause de la chute des ventes de GPU (minage, absence de nouveauté, toussa...), depuis le trimestre dernier ça représente un tassement de 16% cette fois-ci mis sur le dos d'un ralentissement des ventes de processeurs. On notera que la marge brute (GAAP) est passée de 38% à 41% depuis la fin de 2018 (non-GAAP stable à 41%), notamment avec l'aide d'une légère hausse des prix moyens de vente des CPU Ryzen et des GPU (surtout pros).

 

amd resultat q1 2019 resume par segment

 

Enfin, le revenu net est de $62 millions, contre $121 millions pour la même période en 2018, et $87 millions au trimestre dernier. Une autre  bonne nouvelle pour l'entreprise, une dette encore un peu réduite et désormais tout juste au-dessus du milliard, soit $323 millions en moins depuis le début de 2018, et avec ceci AMD a tout de même réussi à augmenter encore un peu ses réserves d'argent.

 

amd resultat q1 2019 resume total

 

Mais Lisa Su avait plus que des chiffres comptables à partager. Tout d'abord, la CEO a rappelé qu'AMD maintient ses ambitions de se mettre dans la poche un pourcentage à deux chiffres du marché du serveur au cours de la deuxième moitié de l'année, EPYC à l'appui ! Justement, on se souviendra de cette roadmap de mars résumant le programme 2019 d'AMD, mais sans y placer les EPYC Rome, c'est désormais chose faite ! Les premiers EPYC 7nm ont donc déjà commencé à être livrés en ce second trimestre, tandis que la lancement en volume est planifié pour le 3e trimestre. Au passage, AMD a rappelé que la PS5 embarquera bel et bien un processeur Zen 2 et un GPU Navi. La nouvelle offensive sur le marché des consoles se prépare, et il est déjà attendu à ce que le marché du PC en souffre encore davantage d'ici à 2022

 

Le vrai miracle du jour, c'était toutefois la rupture d'un silence interminable autour des futures Radeon, c'était d'ailleurs le tout premier sujet abordé hier - alors qu'on vient aussi tout juste de découvrir un PCB mystère Radeon. Selon Lisa Su, les GPU Navi 7nm seront ainsi présentés au début de l'automne au cours du 3e trimestre. La CEO a révélé que le premier GPU à base de l'architecture (GCN ?) Navi 7nm se positionnera sous la Radeon VII et son MSRP de 699€. Autrement dit, sauf surprise, il ne faudrait pas non plus s'attendre à un flagship destructeur du flagship concurrent, mais plutôt à une carte destinée à faire du volume en "milieu" de gamme (face à la RTX 2070 ?). Lisa Su n'a pas dit si le raytracing sera de la partie ni si plusieurs modèles sont prévus pour occuper toutes les gammes, elle s'est contentée d'affirmer que la compagnie en partagera plus au fur et mesure que l'heure approche !

 

 

meme win baby lisa su

 Après Intel, AMD ! Que nous racontent les chiffres sur sa santé, et qu'avait à dire la CEO sur les projets de la compagnie ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 21 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !