Si on fait un focus sur la présidence d'AMD depuis 2004, il y a de quoi dire ! En effet, en 2004 Jerry Sanders partait au profit d'Hector Ruiz. Ce sacré Hector partit en 2008 et c'est Dirk Meyer qui le remplaça. En 2011, Dirk fit ses bagages et ce fut Rory Read qui lui succéda. Enfin, en octobre 2014, Rory céda sa place à la délicieusement androgyne Lisa Su. Au-delà des boutades sur son apparence, elle fut la première femme à la tête de l'entreprise, et elle a dû subir les erreurs passées commises par les diverses têtes pensantes depuis 10 ans. En ce laps de temps, AMD a vendu ses fonderies, a eu de bons produits, mais d'autres plus mauvais qui ont coulé la firme, et en fin de compte AMD paya au prix fort ses mauvais choix sur l'architecture Bulldozer.

 

Quand la miss a repris la main, l'action boursière d'AMD flirtait avec sa valeur la plus basse atteinte en novembre 2012 avec $1,86. Elle était à $2,72, mais AMD n'avait pas encore mangé tout son pain noir : elle a atteint son plus bas historique des 5 dernières années en juillet 2015, à $1,67. On peut donc dire que la première année de mandat fut loin d'être une sinécure. Et pourtant, en coulisses, AMD avait rappelé Jim Keller pour définir l'avenir CPU aussi bien grand public que serveur de l'entreprise. Quand on sait ce qu'il en a coûté à AMD avec Bulldozer, on ne pourra pas lui reprocher cette fois d'avoir mis les atouts de son côté. Entre-temps, Polaris est arrivé, et s'il ne peut toujours pas rivaliser avec son concurrent d'un point de vue perf/watt, il sera employé dans les MacBook Pro. Tout ceci concourt à une montée de l'action depuis ce sinistre mois de juillet 2015. On remarquera que l'embellie a débuté 1 mois avant la conférence Capsaicin de mars 2016, date à laquelle l'action était à $1,83. Pour Capsaicin, on était remonté à $2,93. Cela a continué, et Polaris fut dévoilé en juin : $4,32 l'action, les effets d'annonce et les prévisions se sont révélés bénéfiques.

 

Début septembre, AMD a dévoilé l'AM4, les chipsets compagnon et Bristol Ridge. Les avancées furent suffisantes pour redonner le moral qui était déjà en hausse. Avec cela, les secrets de l'architecture Zen dévoilés, plus le planning de Q1 2017 pour Zen public et Q2 pour Zen serveur nous amènent à une action qui est aujourd'hui à $7,35, qui stagne depuis fin août à cette valeur. Au final, les investisseurs font donc confiance aux plans dévoilés par Lisa Su, elle bénéficie donc d'un crédit qui manquait à ses prédécesseurs. Nul doute que lorsque Zen sera là, et à supposer que les performances soient au niveau d'un Haswell/Skylake, l'action continuera sa remontée, les ventes repartiront à la hausse, bref AMD devrait avoir une bouée d'oxygène plus grande. Pour mémoire, le pic boursier historique d'AMD s’est passé le 5 mai 2000, l'action s'échangeait pour $92,25, c'est dire si les ex-décisions ont presque tué cette entreprise !

 

amd action 5ans

 

amd

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 29 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !