On peut dire qu'en 2016, le SSD est devenu un périphérique de stockage grand public. Il n'a pas encore remplacé nos bons vieux HDD, mais leurs performances leur ont permis de se glisser dans pas mal de machines et nombreux sont ceux qui ne reviendront pas en arrière. Le format SATA 6Gb/s ayant fait son temps, le M.2 (et le U.2) commence lui aussi à prendre ses marques et l'avenir devrait se tourner vers le format PCIe, qui n'a pour l'instant que les faveurs du monde professionnel (gros serveurs et centres de données).

 

D'après les analyses publiées par Research and Markets, le marché des SSD PCIe devrait grimper de 33,24% entre 2016 et 2020. Le gros de la demande devrait encore une fois venir du monde professionnel, puisqu'en plus du gain en performances, ces engins apportent un gain de place et en consommation d'énergie (dans certaines configurations spécifiques). Cela sera donc aux acteurs du milieu (Intel, Micron, Samsung, Seagate, Western Digital et Toshiba) de faire en sorte que la technologie continue d'évoluer (et que les tarifs deviennent plus doux) pour qu'une fois 2020 passé, le SSD PCIe ait fait son chemin chez Tata Suzanne. L'avenir nous dira si leur boule de cristal visait juste, en attendant vous serez d'accord pour dire que personne ne rechignerait à avoir un équipement plus véloce, à condition de ne pas devoir y laisser un bras.

 

intel p750

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 30 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !