RTX 3060  157 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  71 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  7 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  4 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  9 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  10 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  9 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3060  157 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  71 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  35 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  18 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  19 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  7 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  4 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  9 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  10 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  9 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  

• Performances productives

Les gains obtenus sont variables selon les applications, néanmoins, le Core i9-13900K devance systématiquement son prédécesseur avec une marge confortable, si on exclut PhotoLab et dans une moindre mesure VeraCrypt. A contrario, le régime Raptor est grandement apprécié par Stockfish, permettant  au nouveau flagship bleu de talonner le R9 7950X dans ce test qui lui était jusqu'à présent intégralement favorable. Le Core i5-13600K n'est pas en reste, puisqu'il se permet de devancer le précédent haut de gamme du fondeur dans certains tests et ne démérite pas dans les autres. À noter que faute de temps, nous n'avons pas pu inclure les résultats avec une limite de consommation réduite (125 W), à l'instar de ce que nous avions fait pour les processeurs Zen 4, mais nous mettrons à jour le dossier avec cette information dès que possible. 

 

 

C'est donc sans surprise, au vu des résultats précédents, que le Core i9-13900K parvient à rivaliser avec le Ryzen 9 7950X, auquel il ravit la couronne des performances pour 0,3 %. Autant dire que les 2 rivaux sont égaux, c'est d'ailleurs étonnant comme avec des approches plutôt différentes, ils réussissent à se retrouver à un niveau de performance similaire en moyenne (sur nos 16 tests). Les 13700K et 7900X ne sont pas bien éloignés non plus... Pour rappel, la mise à jour de notre protocole avec des versions plus récentes du système d'exploitation et de divers logiciels a conduit à une progression générale des puces Alder Lake en comparaison de Zen 3, les éditeurs tirant à présent mieux parti des spécificités de l'architecture hétérogène des bleus. Entretemps, les rouges ont toutefois lancé Zen 4. Nous reprendrons ces tests avec des versions mises à jour des logiciels dans quelques mois, pour vérifier la tendance qui en découle.

 

Plus bas dans la gamme, le Core i5-13600K se montre un redoutable compétiteur, puisqu'il devance non seulement le Ryzen 5 7600X, mais aussi le Ryzen 7 7700X. On comprend dès lors beaucoup mieux pourquoi Intel a augmenté son tarif de 30 $ par rapport au 12600K, avec de telles prestations. Cette architecture hétérogène est redoutable dès l'instant où le logiciel est aisément parallélisable, avec un coup en transistor réduit. C'est un peu la réponse du berger à la bergère : l'approche multi-dies d'AMD a surpris les bleus qui ne furent plus capables de lutter dans le domaine productif durant 2 générations, cette fois-ci c'est inversé, en tout cas au cœur de la gamme, où le gros des ventes se réalise. La concurrence a en tout cas du bon, vu les progrès indéniables générés entre générations.

 

 

Un point concernant le bridage de la puissance de part et d'autres (nous indiquons les TDP tels que calculé par les concepteurs de CPU, mais cette notion est à présent tordue à l'extrême). On constate que pour les puces haut de gamme, l'impact est plus marqué côté Intel que côté AMD. Cela s'explique en partie par le fait que contrairement à ce que le libellé laisse entendre, la limite de puissance électrique est plus élevée côté rouge (PPT à 142 W pour un TDP à 105 W) que celle côté bleu (PL1 = 125 W). Cela se retrouve bien entendu au niveau des consommations respectives que vous pouvez consulter dans la page dédiée. Pourquoi ne pas avoir fixé une limite de puissance similaire ? Et bien tout simplement pour reprendre les valeurs usuelles de chaque constructeur et parvenir in fine à une efficacité énergétique similaire.

 

Voilà pour les tâches que l'on qualifiera de sérieuses, mais comment diable se comportent nos nouveaux venus quand il s'agit de s'adonner à des activités plus fun ? Voyons cela page suivante.



Un poil avant ?

Samsung sort sa LPDDR5X kivavite, à 8,5 Gbps, désormais validée

Un peu plus tard ...

Teamgroup aussi lance de la DDR5 de bural qui va aussi vite que Nico quand il a bu du Tabasco !

Les 128 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !