COMPTOIR

• Configuration et protocole de test

Pour ce nouveau dossier, nous reprenons le protocole de test utilisé pour les processeurs Zen 4. Nous n'utilisons donc pas la toute dernière version en date de Windows 11 (22H2), afin de laisser un peu de temps à tout cela de mûrir, mais nous proposerons une mise à jour des performances avec les dernières versions logicielles en date et une carte graphique plus rapide. Pour rappel, voici les principales évolutions de cette nouvelle version : nous avons remplacé la RX 6900 XT par une RTX 3080 Ti, du fait de diverses contre-performances ludiques (GTA 5 en particulier) avec la carte d'AMD et les processeurs Ryzen. Pour le test Visual Studio, en sus d'utiliser la version 2022, nous compilons cette fois l'UE5 en lieu et place de l'UE4. Du fait de la quantité d'écriture que génère ce changement, nous avons migré sur des SSD M.2 bien plus rapides, pour ne pas limiter les CPU. Concernant les tests Linux, nous conservons Ubuntu, naturellement mis à jour (22.04), toutefois 7-Zip remplace p7Zip qui commençait à dater. La plupart des logiciels déjà usités ont également été mis à jour, en conservant toutefois les charges que nous avions définies pour nos dossiers précédents, à l'exception notable des tests Linux, refondus pour certains et de la compilation sous Windows, comme indiqué précédemment. Côté ludique, en sus des mises à jour des jeux conservés, nous changeons d'épisode pour la licence Total War, en passant à Warhammer III au lieu de Three Kingdoms. D'un point de vue plus général, la "philosophie" de notre protocole demeure inchangée depuis plusieurs années : faire la part belle aux applications courantes les plus gourmandes et tirant parti des puces multicœurs. Le nombre de tests réalisés est donc réduit (nous ne cherchons pas l'exhaustivité), en choisissant ceux nous semblant pertinents et surtout représentatifs des gains à attendre d'un processeur multicœur véloce. En effet, gagner par exemple plusieurs minutes pour une tâche de rendu ou d'encodage, ne se ressent pas du tout de la même façon côté utilisateur, que de gagner une seconde pour une mise en page, mais pourrait pourtant impacter l'indice de performance global de manière similaire, sans que cela ne soit réellement pertinent.

 

Voici les applications utilisées :

  • AIDA64 - 6.75.6121
  • CPU-Z Test 17.0.64
  • Cinebench R23
  • 7-zip 21.07
  • Stockfish 15
  • VeraCrypt 1.25.9
  • Blender - 3.2.2
  • After Effects - 22.5.0
  • VEGAS Pro - 19.0.0.643
  • DxO PhotoLab - 5.4.0
  • Lightroom Classic - 11.4.1
  • HandBrake - 1.5.1
  • Cinema 4D R23 - 23.110 (RB330286)
  • Arnold 7.1.0.0 (3ds Max 2023)
  • Visual Studio 2022 - 17.3.0
  • GCC - 11.2.0
  • Linux - 5.19.1-051901.202208111238
  • TensorFlow 2.9.1
  • Anno 1800 - 14.3.1118176
  • Cyberpunk 2077 - 1.52
  • Doom Eternal - 6.66 Rev 2
  • F1 2022 - 1.11.918016
  • Far Cry 6 - 1.4.0
  • Grand Theft Auto V - 1.0.2699
  • HITMAN 3 - 3.120.0
  • Microsoft Flight Simulator - 1.26.5.0
  • Project CARS - 1.0.0.0.0705
  • Total War : Warhammer III - 2.1.1
  • Watch Dogs : Legion - 1.5.6
  • X-Plane 11 - 11.55r2

 

Pour ce second dossier avec ce protocole 2022 revisité, l'échantillon de processeurs testés se compose des références marquantes des 4 dernières générations de chaque concepteur, à l'exception des puces bas de gamme, qui ne concernent pas directement le lancement de ce jour. Débutons par un récapitulatif des caractéristiques principales des CPU testés (ou à venir) au travers du tableau suivant (en gras les nouveaux processeurs testés/à venir) :

 

CPUMicro Architecture (ou révision)Fréquence Turbo max. (GHz)Cœurs PerformanceCoeurs EfficientsThreadsCache L3Canaux mémoire
Ryzen 9 7950X Zen 4 5,7 16 - 32 64 Mo 2
Ryzen 9 7900X Zen 4 5,6 12 - 24 64 Mo 2
Ryzen 7 7700X Zen 4 5,4 8 - 16 32 Mo 2
Ryzen 5 7600X Zen 4 5,3 6 - 12 32 Mo 2
Ryzen 9 5950X Zen 3 4,9 16 - 32 64 Mo 2
Ryzen 9 5900X Zen 3 4,8 12 - 24 64 Mo 2
Ryzen 7 5800X Zen 3 4,7 8 - 16 32 Mo 2
Ryzen 7 5700G Zen 3 4,6 8 - 16 16 Mo 2
Ryzen 5 5600X Zen 3 4,6 6 - 12 32 Mo 2
Ryzen 9 3950X Zen 2 4,7 16 - 32 64 Mo 2
Ryzen 9 3900X Zen 2 4,6 12 - 24 64 Mo 2
Ryzen 7 3800X Zen 2 4,5 8 - 16 32 Mo 2
Ryzen 5 3600X Zen 2 4,4 6 - 12 32 Mo 2
Ryzen 7 2700X Zen+ 4,35 8 - 16 16 Mo 2
Ryzen 5 2600X Zen+ 4,25 6 - 12 16 Mo 2
Core i9-13900K Raptor Lake 5,8 8 16 32 36 2
Core i7-13700K Raptor Lake 5,4 8 8 24 30 2
Core i5-13600K Raptor Lake 5,1 6 8 20 24 2
Core i9-12900KS Alder Lake 5,5 8 8 24 30 Mo 2
Core i9-12900K Alder Lake 5,2 8 8 24 30 Mo 2
Core i7-12700K Alder Lake 5,0 8 4 20 25 Mo 2
Core i5-12600K Alder Lake 4,9 6 4 16 20 Mo 2
Core i5-12400F Alder Lake 4,4 6

 

-

 

12

 

18 Mo

 

2

Core i9-11900K Rocket Lake 5,3 8

 

-

16 16 Mo 2
Core i5-11600K Rocket Lake 4,9 6

 

-

12 12 Mo 2
Core i9-10900K Comet Lake 5,3 10

 

-

20 20 Mo 2
Core i9-10600K Comet Lake 4,9 6 - 12 12 Mo 2

 

Nous avons également inclus les résultats en réduisant la limite de puissance électrique des processeurs Zen 4 et Raptor Lake, a des valeurs couramment utilisées lors des précédentes générations:
  • TDP = 105 W / PPT = 142 W pour les Ryzen 9
  • TDP = 65 W / PPT = 88 W pour les Ryzen 5 & 7
  • TDP = 125 W / PL1 = 125 W / PL2 = défaut / TAU = 56s pour les Intel Gen 13

Pour rappel, la gestion de la limite de puissance diffère entre les 2 constructeurs. Ainsi, AMD utilise une valeur unique nommée PPT (Power Package Tracking), qui va s'appliquer systématiquement (hors overclocking). Intel de son côté, définit 2 valeurs qu'il nomme depuis Alder Lake, Maximum Turbo Power (ex PL2 pour Power Limit 2) et Processor Base Power (ex PL1).

 

La première citée correspond à la limite de puissance que le CPU va se voir attribué durant un laps de temps donné (TAU), avant de basculer vers la seconde qui correspond donc à la limite de puissance à longue durée. Depuis la Gen 12, les processeurs K dispose de la même valeur dans les 2 cas. Nous avons donc modifié ce paramètre pour ramener PL1 à 125 W, au bout de 56s de sollicitation.

 

Afin d'évaluer nos différents processeurs, nous avons retenu des éléments de configuration type, indépendamment de la plateforme, afin de respecter l'équité entre les différentes configurations.

 

prot seasonic px1000 copie g-skill trident z blanches prot m2 980pro 970plus sn850

 

 

• Plateforme LGA1700

prot asus maximus13

ASUS ROG MAXIMUS Z690/Z790 HERO (BIOS 1720 / 0502)
G.SKILL Trident Z5 - 2 x 16 Go @DDR5-4800 (30/30/30) / @DDR5-5200 (30/32/32)
GeForce RTX 3080 Ti FE
Samsung 980 Pro / Western Digital SN850 Black / Samsung 970 Evo Plus
Seasonic Prime PX-1000 W

 

• Plateforme LGA1200

prot asus maximus13

ASUS ROG MAXIMUS XIII HERO (BIOS 1402)
G.SKILL Trident Z - 2 x 16 Go @DDR4-3200 (14/14/14/34)
GeForce RTX 3080 Ti FE
Samsung 980 Pro / Western Digital SN850 Black / Samsung 970 Evo Plus
Seasonic Prime PX-1000 W

 

• Plateforme AM5

prot aorus x670e master

GIGABYTE X670E AORUS MASTER (BIOS 813b)
G.SKILL Trident Z5 Neo - 2 x 16 Go @DDR5-5200 (30/32/32)
GeForce RTX 3080 Ti FE
Samsung 980 Pro / Western Digital SN850 Black / Samsung 970 Evo Plus
Seasonic Prime PX-1000 W

 

• Plateforme AM4

prot asus x570 heroviwifi

ASUS ROG CROSSHAIR VIII DARK HERO (BIOS 4201)
G.SKILL Trident Z - 2 x 16 Go @DDR4-3200 (14/14/14/34)
GeForce RTX 3080 Ti FE
Samsung 980 Pro / Western Digital SN850 Black / Samsung 970 Evo Plus
Seasonic Prime PX-1000 W

 


 

noctua nh u12a t [cliquer pour agrandir]

Le refroidissement CPU est assuré par deux modèles de chez Noctua : le NH-U12A SE-AM4, ainsi que les kits de fixations du constructeur lui permettant de s'adapter à la plupart des plateformes mainstream. À noter également que nous pouvons utiliser ponctuellement un AIO Alphacool Eisbaer Pro Aurora 280 mm pour l'overclocking ou vérifier que le refroidisseur n'est pas un élément limitant. Finissons la description de nos configurations par la partie software pour les tests CPU :

 

Windows 11 - Build 22000.856
Pilotes Nvidia 516.94
Pilotes chipset AMD 4.08.09.2337
Pilotes chipset Intel 10.1.18838.8284

 

Nous employons Windows 11 en version Pro qui est un environnement propice à l'utilisation de toutes les capacités de nos CPU, en particulier les multicœurs massifs, qui pouvaient s'avérer quelque peu bridés par le scheduler de Windows plus anciens. Il gère également bien mieux l'affectation des processus au sein des processeurs Ryzen, ainsi que la latence au niveau des changements de fréquence. De même, l'hétérogénéité des processeurs Intel est bien mieux prise en compte. Les mises à jour ont été installées jusqu'au 20/08/2022 (hors jeux), puis bloquées pour maintenir la même configuration entre CPU. Nous rechargeons une image disque initiale à chaque changement de carte mère / micro-architecture.

 

Benchmarks Linux

Acheter un CPU doté de très nombreux cœurs en 2022 n'est pas forcément exclusif à un usage ludique windowsien. Or, dans divers domaines, dont la programmation, nombreux sont les professionnels ou professionnels en devenir à s'aventurer sur l'OS manchot. Nous avons décidé pour cette nouvelle fournée de tests d'en reconduire certains sous Linux, mais en basculant (encore) notre image maison vers Ubuntu, du fait d'un suivi logiciel plus régulier indispensable à la compatibilité de nos nouveaux venus. Nous nous appuyons sur la version 22.04, toutes les mises à jour jusqu'au 11/08/2022 ayant été appliquées.

 

Concernant les différents tests, nous avons utilisé, lorsque cela est possible, les exécutables compilés en 64-bit des différentes applications. Nous limitons l'usage de RAM à la même valeur entre plateformes au niveau des logiciels, afin de ne pas créer de distorsion à ce niveau. Lorsque des options d'accélération GPU sont disponibles au sein des logiciels, ces dernières sont systématiquement désactivées pour se concentrer sur les prestations CPU "pures". Tous les benchs sont reproduits entre 2 et 3 fois (selon la répétabilité du test) et le score de la meilleure de ces passes est reporté dans les graphiques en excluant les passes faisant état d'un écart trop "anormal".

 

Pour le domaine ludique, nous reportons cette fois la moyenne (5 passes) arrondie, mais aussi la valeur moyenne (arrondie également) du premier centile d'images par seconde. Nous utilisons la définition 1920x1080, qui est d'une part la plus répandue et qui permet d'autre part de différencier les CPU entre eux, en s'affranchissant au maximum de la limitation GPU, via l'utilisation d'une carte graphique très véloce (l'objectif de ce test étant bien d'évaluer les CPU et non les GPU). C'est fini pour le blabla, mettons en action ces CPU avec en guest star le kit G.Skill de 32 Go en DDR5-6000, que nous avons utilisé pour une partie de nos tests.

 

Trident Z5 Neo [cliquer pour agrandir]

Les 2 x 16 Go Trident Z5 Neo et leur profil EXPO @ 6000 MHz 30/38/38 (1,35 V)



Un poil avant ?

Samsung sort sa LPDDR5X kivavite, à 8,5 Gbps, désormais validée

Un peu plus tard ...

Teamgroup aussi lance de la DDR5 de bural qui va aussi vite que Nico quand il a bu du Tabasco !

Les 128 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !